PSG 16 décembre 2019

Revue de presse PSG : ASSE, quatuor, tirage, Ben Arfa, notes…

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 16 décembre 2019, au lendemain de la victoire 4-0 dans le Forez, en ce jour de tirage des 8e de finale de la Champions League, dans la presse hexagonale.

“Le PSG espère un adversaire à sa portée lors du tirage des 8es de finale de Ligue des champions, publie l’AFP. Tout sauf l’Atlético de Madrid et Tottenham, le finaliste sortant ! Les Spurs version Mou ont certes perdu deux affiches récentes contre Manchester United (2-1) et le Bayern Munich (3-1). Mais l’expérience européenne inégalable du Portugais, deux fois lauréat de la C1 en 2004 et 2010, reste redoutable. Une menace à prendre d’autant plus au sérieux pour le PSG, incapable de passer le cap des huitièmes de finale depuis 2016. Une éternité pour l’ambitieux club français, qui a dépensé plus de 400M€ en 2017 pour s’offrir deux des meilleurs joueurs du monde, Neymar et Kylian Mbappé.”

Dans L’Equipe du 16 décembre 2019

“Les Parisiens ne se sont offert un succès que 4-0 qui aurait pu être bien plus large encore tant leur puissance offensive a donné le tournis à une défense stéphanoise désemparée. Et Ruffier, qui a bien détourné quelques frappes, n’a rien pu faire pour empêcher la première défaite de l’ère Puel à domicile, écrit L’Equipe. L’information du week-end est moins arithmétique que tactique : en titularisant le quatuor Di Maria, Mbappé, Icardi, Neymar – une première cette saison –, Tuchel a montré qu’il était prêt à sacrifier ses principes d’équilibre collectif sur l’autel des ego. […] Même dans les grands rendez-vous, quitte à ce que, derrière, les milieux soient exposés. Ce sera l’un des enjeux de la rentrée, à coup sûr. Et il se peut que, dans l’affaire, Marquinhos retrouve une place en défense centrale. Comme en fin de match hier soir.”

Autre épisode à suivre ce jour, le “conseil des prud’hommes de Paris doit rendre aujourd’hui sa décision dans le litige qui oppose le PSG à son ancien joueur, Hatem Ben Arfa. L’attaquant estime avoir été mis à l’écart pour des raisons extra-sportives entre avril 2017 et juin 2018 et réclame près de 8 M€. Si aucune majorité ne se dégage entre les quatre conseillers prud’hommes qui composent le bureau de jugement, l’affaire sera réexaminée à une date ultérieure.”

Les notes de L’Equipe pour les joueurs du PSG : Navas : 6. Meunier : 6. Thiago Silva : 6. Diallo : 4. Bernat : 5. Di Maria : 6. Marquinhos : 6. Paredes : 7. Neymar : 6. Icardi : 6. Mbappé : 7.

Les notes du Parisien : Navas : 5,5. Meunier : 5. Thiago Silva : 6. Diallo : 5,5. Bernat : 5,5. Di Maria : 5,5. Marquinhos : 6,5. Paredes : 7. Neymar : 7,5. Icardi : 6. Mbappé : 7.

Dans Le Parisien

Mbappé, Icardi, Neymar et Di Maria ont démarré un match pour la première fois tous les quatre, hier à Saint-Etienne. Il a fallu attendre le 15 décembre, mais ça valait le coup, estime Le Parisien. Pour les conclusions définitives, on attendra un nouvel essai et une rencontre disputée à 11 contre 11 pendant plus de 25 minutes. […] Mbappé, Icardi, Neymar et Di Maria ont souvent tendance à préférer presser l’adversaire le plus proche plutôt que de faire un long effort de repli. Avec neuf occasions stéphanoises à la clé selon le décompte de Claude Puel. […] Il reste désormais à savoir si Tuchel a un plan A pour le championnat et un plan B pour la Ligue des champions ou si le quatuor donnera des gages suffisant pour s’imposer comme une évidence au printemps européen.” Mais tout n’est pas noir après cette victoire 4-0 du PSG à Saint-Etienne… Le journal francilien a vu chez Leo Paredes, “une prestation pleine de promesses”.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée