PSG 5 décembre 2019

Revue de presse PSG : Nantes, Navas, Mbappé, jeu, notes…

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 5 décembre 2019 dans la presse hexagonale.

“Le PSG a repris un peu d’air en tête du classement de Ligue 1 après sa petite victoire contre le FC Nantes, publie l’AFP. Avec désormais cinq points d’avance sur l’OM et encore un match en retard (contre Monaco), le PSG s’en est remis à Mbappé pour débloquer une rencontre qui était jusque-là bien mal embarquée. Aligné d’entrée avec Neymar mais sans Icardi, qui l’a ensuite remplacé, l’international français a inscrit son sixième but de la saison en championnat en marquant sur une “Madjer”, après un service impeccable de Di Maria. Le Brésilien a quant à lui doublé la mise dans les derniers instants de la partie sur penalty.”

“L’impression générale laisse un goût amer, juge Le Figaro. Malgré le succès contre Nantes (2-0) et un but de ses deux stars, le PSG n’a convaincu personne, entre jeu collectif déficient et un laxisme latent de Neymar.”

Dans L’Equipe du 5 décembre 2019

“Un geste technique de classe de Mbappé a libéré le PSG, qui a fini par battre Nantes malgré une prestation collective poussive, explique L’Equipe. Sans encore un Navas des grands soirs, surtout dans le temps additionnel, la soirée aurait pu avoir un goût bien plus amer. […] S’il n’y a toujours pas trop de suspense sur l’issue de ce Championnat, le PSG peine à dégager une force collective digne de ses ambitions. Le déchet technique a été assez important, les défaillances émanant de joueurs pourtant à l’aise techniquement comme Neymar, Mbappé ou Draxler. Dans cette « bouillie », seul Di Maria proposait un peu plus mais sans être non plus dans ses standards. Dans l’incapacité de proposer quelque chose et d’exister au milieu, où Gueye et Marquinhos ont de nouveau souffert, Paris a semblé évoluer en contre lors de la première période. Si le 4-3-3 s’impose et ne semble souffrir d’aucune contestation, il est indéniable que Tuchel et ses joueurs n’ont pas trouvé la formule. Où alors ils l’ont perdue. Tuchel a dû monter le son à la pause.”

Les notes des joueurs du PSG dans L’Equipe : Navas : 7. Meunier : 5. Thiago Silva : 7. Diallo : 6. Kurzawa : 6. Gueye : 4. Marquinhos : 4. Draxler : 3. Di Maria : 7. Mbappé : 6. Neymar : 6.

Les notes du Parisien : Navas : 7. Meunier : 5. Thiago Silva : 6. Diallo : 6. Kurzawa : 4. Gueye : 5,5. Marquinhos : 5. Draxler : 5. Di Maria : 6. Mbappé : 6. Neymar : 5. 

Dans Le Parisien

“Le jeu du PSG reste toujours en grève, se contentant d’un sublime enchaînement et d’un penalty pour battre Nantes, lit-on dans Le Parisien. Avec son jeu, Paris ne possède plus aucune avance sur personne en France. Paris ennuie, se soustrait au spectacle ou au plaisir de temps forts qui font grève. […] Le PSG perd de sa puissance. Il y a encore quelques mois, aucun recours au VAR n’aurait permis d’annuler un but de Neymar entaché d’une petite faute de Draxler. Il en va de l’arbitrage comme des adversaires dans le Championnat de France : ils ne craignent plus Paris et Navas devra encore sortir sa panoplie de triple champion d’Europe pour éviter les ennuis. Le PSG n’a plus une marge folle sur le 9e au coup d’envoi. Depuis Madrid, on sait qu’ils ne choisissent pas leur rencontre. Ils sont simplement tristes à voir. Comment dit Tuchel déjà ? « Peut-être que c’est dans notre tête. » Bon courage.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée