Didier Roustan

Roustan : “Il y a un souci au PSG et pour moi c’est qu’ils n’ont pas de n°6”

Samedi dernier, en conférence de presse, Thomas Tuchel a enterré le 4-2-3-1 pour son équipe. Le messe est à priori dite en termes d’animation, le PSG évoluera en 4-3-3 cette saison“Demandez à Marquinhos et Marco Verratti, je ne pense pas qu’ils trouvent très intéressant de courir seuls au milieu. Pour moi, ce n’est pas assez équilibré à ce niveau-là. A mon avis, c’est absolument nécessaire de jouer à trois au milieu et quatre derrière pour stabiliser l’équipe, contrôler tous les espaces défensivement”, a expliqué l’entraîneur allemand. Ce qui se comprend, selon Didier Roustan, même s’il y a une problème intrinsèque.

“La conséquence pour Tuchel en 4-2-3-1, c’est s’ils se font éliminer par une équipe moins forte… et en n’ayant pas réalisé ce qu’il fallait. Mais c’est un peu tôt dans la saison pour le décider. Et pourquoi le dire ?” a commenté le journaliste dans l’EDS. “Maintenant, avec Neymar qui ne défend pas, et Kylian Mbappé qui ne défend pas, comment tu peux jouer avec deux milieux de terrain récupérateurs sachant que Verratti n’est pas un bosseur ? C’est impossible. Monaco pouvait le faire parce que c’était Bernardo Silva et Thomas Lemar. Moi, je suis d’accord avec Thomas Tuchel en ce qui concerne l’équilibre. Après ce n’est pas possible d’exploser pendant 70 minutes comme ils l’ont fait à Madrid… Il y a un souci au PSG. Et pour moi c’est qu’ils n’ont pas de n°6. Il mettra trois joueurs au milieu. Marquinhos, tant que tu maîtrises le match, ça va. Mais si tu prend l’eau, techniquement Marquinhos il ne peut pasIl passe son temps à courir dans le vide pour combler là et là.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée