psgfcn

Un classement resserré avant le PSG/Nantes ?

Avec le report du match à Monaco (probablement au 15 janvier) en raison de pluies torrentielles, le PSG se voit offert huit jours entre le match (décevant) à Madrid et la réception mercredi du FC Nantes dans le cadre de la 16e journée de la Ligue 1.

Hier, les Canaris ont retrouvé leurs ailes après cinq matches de disette contre un TFC qui a touché ainsi le fond du classement. Une rencontre qui aura vu Nantes s’imposer 2-1 face à Toulouse, en infériorité numérique dès la 23e. Cette victoire permet aux hommes de Gourcuff de remonter à la 6e place (23 points). Pas de quoi satisfaire le technicien breton fâché de la réduction de l’écart dans le temps additionnel sur penalty. “Nous avons eu beaucoup d’occasions de nous mettre à l’abri et on n’a pas su le faire. Pendant quelques instants, on y a cru car le tableau d’affichage a indiqué 3-0 et quelques minutes plus tard on se retrouve à 2-1. Ce sont les aberrations du VAR. Ses aspects psychologiques comptent aussi. Si on ne prend pas ça en compte, on se trompe”, a commenté l’entraîneur nantais en faisant allusion au but pourtant justement refusé à Kalifa Coulibaly à la 89e minute. “Les cinq dernières minutes ne sont pas normales. C’était du grand n’importe quoi, une panique générale incroyable. Cela montre notre immaturité dans la gestion des matches. Tant que l’on ne réussira pas à se mettre à l’abri, on sera soumis à ce genre d’incertitude et d’émotions. Je ne peux pas sortir satisfait de ce match, même si l’essentiel, ce sont les trois points.”

Trois points, c’est ce que le PSG et Nantes viseront mercredi (21h05) au Parc des Princes. Mais combien de points compteront les Parisiens au coup d’envoi sur leur dauphin ? Au terme de ce week-end, Marseille est à cinq points du PSG avec 28 unités. Et les Phocéens joueront mardi à Angers (3e avec 24 points) pour atteindre les 31 points, afin de distancer leurs concurrents directs et se rapprocher de Paris (33 points). Un rapproché potentiel alors que le PSG comptera mercredi deux matches de plus à disputer par rapport à l’OM. Evidemment, il n’y a pas de quoi trembler dans la capitale. Mais cela peut servir alors que l’engagement et l’intensité ne sont pas toujours au rendez-vous.

Agenda et classement – Ligue 1

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée