Edinson Cavani
Edinson Cavani avec le maillot du PSG

Cavani à l’Atlético, rien n’est encore fait mais cela avance (RMC / Marca)

Il reste moins de cinq jours avant que le mercato hivernal ne ferme ses portes, et plusieurs dossiers chauds sont encore sur le feu côté PSG. L’un des plus chauds restant celui d’Edinson Cavani, ardemment courtisé par l’Atlético de Madrid, en manque cruel de solutions offensives.

Depuis hier, les médias espagnols nous expliquent que les tractations entre le PSG et l’Atlético de Madrid pour le transfert d’Edinson Cavani avancent dans le bon sens. Mieux, la Cadena Ser a même indiqué que Paris aurait donné son aval. Une affirmation que ne vient pas corroborer RMC ce lundi soir.

En effet, selon cette source, l’écurie madrilène n’aurait toujours pas transmis sa seconde proposition aux décideurs parisiens. La première, à hauteur de dix millions d’euros, ayant été rejetée. Dans ce dossier, le Paris Saint-Germain se veut prudent car il sait que la balle est désormais dans le camp de l’Atlético. Rien n’est donc acté dans cette affaire. Toujours selon RMC, le véritable changement ces derniers jours, s’est opéré du côté de l’entourage du joueur. Ces derniers estimant que les pourparlers pourraient se conclure favorablement dans les 48 prochaines heures. Le frère et agent du Matador étant actuellement à Madrid afin de tenter de ficeler cela assez rapidement, rapporte le média hexagonal.

Côté Marca le son de cloche est légèrement différent puisqu’on indique que c’est bien Leonardo qui aurait les cartes en sa possession. Comme révélé par RMC, Paris attend 15 à 20 millions d’euros pour son élément. L’Atlético ne voulant pas mettre autant d’argents sur la table, le deal pourrait se conclure autour des 15 millions d’euros. Mais rien n’est encore sûr à l’heure où sont écrites ces lignes. Par ailleurs, RMC indique également que le recrutement d’un remplaçant à Edinson Cavani, si jamais celui-ci venait donc à partir, n’est pas une nécessité absolue dans la tête des dirigeants parisiens.

À propos Mickaël Rufet