Dugarry

Dugarry ne croit pas au 4-4-2 lors d’une grosse échéance

Pour son premier match de Ligue 1 de l’année 2020, c’est peu dire que le Paris Saint-Germain s’est fait bouger sur sa pelouse du Parc des Princes par une équipe de Monaco particulièrement virevoltante. Ce choc de la 20e journée a donc débouché sur un spectaculaire match nul 3-3.

Sur les ondes de RMC, Christophe Dugarry a commenté la prestation des Parisiens. Il s’interroge ainsi sur l’efficacité du 4-4-2 : pour lui, il ne faut pas tirer de conclusions hâtives. Il va simplement falloir que les Rouge et Bleu travaillent ce système afin d’optimiser son efficacité.

“Des incertitudes ? Le PSG a démontré sur certains matches que c’était possible de jouer en 4-4-2. Le fait qu’ils puissent jouer dans ce système, cela m’a surpris. Cela a fonctionné sur certains matches, j’attendais de voir ce que cela allait donner contre une meilleure équipe. Que ce soit en 4-4-2 ou 4-2-4, il faut l’animer ce système. Il y a un problème au niveau des latéraux. Les deux au milieu sont obligés d’aller compenser dans les couloirs, cela ne me plait pas. Maintenant, je ne pense pas que ce système soit enterré, mais il faut le travailler. Je ne tire pas de conclusions : c’est possible, mais pas encore prêt. En revanche, je n’y crois pas contre un gros.

Dans un second temps, le consultant a tenu à mettre en exergue l’attitude exemplaire de Neymar depuis plusieurs matches. Le Champion du Monde 98 couvre ainsi l’Auriverde de louanges, il le clame haut et fort : il aime ce Neymar.

“Est-ce que Neymar n’est pas en train de se révéler comme le leader de ce PSG ? J’ai l’impression de le voir pour la première fois, et cela me plait, comme le leader. Je trouve qu’il garde tout de même beaucoup de déchets dans son jeu, mais il ne se cache pas. Il a pris la parole, j’ai vu un leader ! Moi, ce Neymar, avec cet état d’esprit, il me plait ! J’aime ce Neymar, je n’aimais pas celui d’avant. Il est exemplaire

À propos Mickaël Rufet

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée