sdrpsg

Le Stade de Reims à la chasse au marché noir avant la réception du PSG

Le Stade de Reims rêve de triomphe face au PSG mercredi prochain au Stade Auguste Delaune (22 janvier à 21h sur Canal Plus) devant 19.500 spectateurs en folie. Le club au passé glorieux rêve de finale au Stade de France, il rêve de soulever la dernière Coupe de la Ligue. C’est pourquoi la demi-finale contre le PSG a provoqué et provoque encore un attrait unique en Champagne. Offre et demande, la suite est connue, elle s’appelle marché noir sur des plateformes numériques dans le cadre d’un match de football à guichets fermés. Et cela dérange le Stade de Reims qui a fait un gros effort sur les prix en faveur des abonnés. Un salarié a donc été mis sur le coup pour chasser ceux qui revendent les précieux sésames pour le match face au PSG.

“On est confronté à ce phénomène à chaque grand match, mais ça n’a jamais été aussi loin, explique Benjamin Parrot, directeur de la communication et du marketing du Stade de Reims dans L’Union. Jamais une demi-finale de Coupe de la Ligue n’avait été proposée à des tarifs aussi bas, avec des prix allant de 15 à 40 euros pour nos abonnés. On ne veut pas d’abus.” Alexandre Jeannin, responsable de la billetterie, ajoute dans ce même journal : “On veut faire comprendre aux gens qu’il n’est pas acceptable de se faire de l’argent sur le dos du club. Avec les références existant sur les billets, il est très facile de remonter jusqu’aux revendeurs. On peut envisager des poursuites juridiques, mais on travaille aussi sur une alternative technique destinée à proposer un système d’échange légal pour ceux qui auraient des places en trop.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée