Pierre Ménès PSG

Ménès : “Donc dans tous les cas, le PSG est nul…”

Quand le PSG s’impose aisément c’est le fait de l’opposition qui n’est pas assez relevée. Quand le PSG est accroché c’est qu’il est passé au révélateur et qu’il souffre de graves carences. Bref, le club francilien a rarement du mérite au moment de l’analyse d’après-match. C’est ce que Pierre Ménès met en lumière ce jour, lendemain de nette victoire (4-1) à Monaco où on entend parler d’une ASM pas au niveau de dimanche dernier (3-3) au Parc des Princes.

“C’est drôle parce qu’après le match de dimanche soir, j’avais l’impression qu’on venait de vivre un drame national. Pour schématiser, quand Paris met cinq buts à son adversaire, Paris écrase la Ligue 1, il n’y a pas de suspense et c’est nul. Et quand une équipe a l’outrecuidance de bien jouer au Parc, Paris est nul. Donc dans tous les cas, Paris est nul, commente le journaliste sur son blog Canal Plus. Tuchel avait retenu les leçons tactiques du match de dimanche. Au-delà du fait de jouer à quatre devant, c’est surtout d’avoir eu en même temps deux latéraux très hauts qui avait déséquilibré l’équipe. Enfin, le plus important c’est que Di Maria a joué au milieu. Enfin. Positionné plus bas, on a vu un Di Maria qui défend, qui tacle et qui délivre une magnifique passe décisive sur le premier but. Après, Mbappé qui n’avait pas été adroit dimanche a mis deux buts en se montrant cette fois chirurgical, Neymar a marqué son petit penalty et Sarabia a marqué sur son deuxième ballon… Malheureusement, ce match a été terni par l’arbitrage pathétique de monsieur Letexier, que je considère – et je le dis souvent – comme le plus mauvais arbitre français. […] Voilà, Paris a désormais huit points d’avance et a peut-être trouvé la solution pour faire jouer les quatre fantastiques ensemble, avec ce recul de Di Maria au milieu.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée