g paris

Paris : “Si nous percevons un risque immédiat, nous mettons le joueur au repos”

Le docteur Guillaume Paris – le bien nommé – est médecin du sport. Il officie au sein de la section féminine du PSG. Interrogé par France Football sur l’impact des matches à répétition sur les corps des footballeurs, le spécialiste souligne la qualité du travail effectué dans les structures professionnelles. D’où les mises au repos de joueurs par nécessairement incapables de jouer un match. Une mesure de précaution qui pourrait par exemple inciter Thomas Tuchel à se passer de Mauro Icardi et Angel Di Maria demain à Reims.

“Dans les clubs, le personnel médical sert de garde-fou. Les joueurs sont des athlètes de haut niveau hyper préparés, surveillés, suivis, qui font très attention à la récupération. Les staffs médicaux se sont fortement étoffés. S’il y a un risque de lésion, une échographie ou une IRM est faite sur-le-champ. Ce qui permet une prise de décision sereine, explique Paris. Le haut niveau, c’est la gestion permanente du risque. Elle s’organise au quotidien. Notre collaboration consiste à élaborer un équilibre entre l’entraînement et les soins. C’est de la stratégie. Par exemple, untel peut jouer 20 minutes et être performant ; s’il joue plus, on risque de le perdre pour six semaines. Si nous percevons un risque immédiat, nous mettons le joueur au repos. Nous ne faisons pas n’importe quoi.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée