Pélissier explique son changement de système : “On voulait fermer l’intérieur du jeu”

Que la soirée fut longue et fastidieuse, au terme d’un match extrêmement pauvre, le Paris Saint-Germain a assuré l’essentiel sur les terres du FC Lorient (0-1) : sa qualification pour les 8es de finale de la Coupe de France et aucun blessé à déplorer. C’est Pablo Sarabia qui a délivré les Parisiens à dix minutes du terme. Des difficultés dans le jeu liées à un terrain difficilement praticable et à un système extrêmement compact des hommes de Christophe Pélissier en 5-4-1. Au sortir de la défaite des siens, ce dernier s’est d’ailleurs exprimé sur le choix de ce système à trois centraux, une nouveauté pour lui.

“On a réussi 80 très bonnes premières minutes. On a réalisé un très bon match, le match qu’on voulait faire dans une nouvelle organisation. On souhaitait fermer l’intérieur tout en jouant pour essayer de leur faire mal. On a réussi à sortir les ballons sous pression et à prendre des risques, à l’image de l’action de Wissa. On aurait pu, logiquement, ouvrir le score sur cette action.(…) Eux n’ont pas eu besoin de beaucoup d’occasions, c’est le lot des très grandes équipes, a confié Pélissier dans des propos relayés par L’Equipe, avant de poursuivre sur son schéma tactique. Un nouveau schéma ? Oui, cela m’est venu mardi dernier au lendemain de notre victoire contre Caen. On l’a travaillé ensuite durant la semaine. Le coach adjoint du PSG m’a dit qu’on les avait beaucoup gênés. Je suis très fier de mes joueurs.”

À propos Mickaël Rufet

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée