PSG 21 janvier 2020

Revue de presse PSG : Cavani, Atlético, Chelsea, Paqueta, Reims, infirmerie…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 21 janvier 2020 dans la presse hexagonale.

Encore engagés dans quatre compétitions, deux clubs n’arrêtent pas en France : Lyon (qui reçoit Lille ce soir) et le PSG (qui se déplace à Reims demain) avec “une dernière marche à franchir pour atteindre la finale de la Coupe de la Ligue, dont c’est la dernière édition, écrit l’AFP. Face à la seule équipe l’ayant battu cette saison au Parc des Princes (2-0), Tuchel fera peut-être encore tourner son effectif en prévision du choc à Lille dimanche en Ligue 1.”

France Football

Les cadences infernales infligées aux clubs, c’est le thème principal du France Football en kiosque. Mais on trouve également le cas Cavani. “Encore engagé dans les quatre compétitions qu’il ambitionne de remporter, le PSG ne peut pas se priver de sa doublure de luxe au moment d’affronter des échéances rapprochées qui lui réclameront des solutions, qu’elles soient de rotation, de profil ou de recours, juge FF. La sortie est proche mais elle ne doit pas être précipitée ni bâclée. Cavani doit rester pour atteindre et dépasser la barre des 200 buts (il en est à 198) avec le PSG, terminer le boulot en beauté, si possible avec des trophées, et en allant là où ni lui ni son club ne se sont jamais aventurés. Il lui reste quelques lignes à écrire pour mettre un point d’exclamation final à son épopée parisienne dont l’épitaphe sera alors toute trouvée : “Je suis arrivé comme un ailier, je pars comme le meilleur buteur de l’histoire du club.

Dans L’Equipe du 21 janvier 2020

“Entre la communication de Leonardo, le silence de l’Atlético et les états d’âme de Cavani, les derniers jours du feuilleton s’annoncent brûlants, prévient L’Equipe. L’Atlético réfléchit à une nouvelle offre, mais se trouve contraint par son périmètre financier. Certaines sources font état d’une proposition maximale de 15M€ qui pourrait tomber avant le 31 janvier. “Mais le club espagnol n’ira pas plus haut, assure-t-on dans l’entourage des Colchoneros. Si le transfert a lieu, ce sera au prix de l’Atlético, pas à celui du PSG.” Le jeu d’attente qui s’opère ne sert pas les intérêts de Cavani, qui veut jouer avant tout. En acceptant un transfert dès maintenant, sa prime serait moindre. Mais, visiblement, ce n’est pas un sujet. Pour l’heure, il poursuit un entraînement différencié en raison d’une petite gêne au pubis qui l’empêcherait d’être à 100%. Il a donc peu de chances de figurer dans le groupe demain. Mais ce qui l’inquiète le plus aujourd’hui est de savoir s’il terminera la saison sous les ordres d’un entraîneur qui le veut ou s’il est destiné à jouer le rôle de doublure d’Icardi. Chelsea, qui s’est positionné aussi mais en vue de la saison prochaine, pourrait peut-être s’immiscer dans le dossier. Début janvier, Cavani n’envisageait qu’un départ à l’Atlético cet hiver. Mais il n’exclut plus, désormais, de traverser la Manche dès maintenant.”

Concernant le match à Reims mercredi, Thomas Tuchel “va récupérer des joueurs. Il en laissera peut-être certains souffler à Paris comme Icardi, jugé fatigué par son entraîneur, voire Di Maria. Marquinhos, Meunier (dos), Kouassi (gastro) et Verratti (épaule) se sont entraînés et postulent pour demain. Deux éléments sont encore en soin : Bernat (mollet droit) et Kehrer (fissure orteil). L’équipe probable : Rico – Dagba (ou Meunier), Silva (ou Marquinhos), Kimpembe, Diallo – Di Maria (ou Sarabia), Verratti, Marquinhos (ou Paredes), Neymar – Mbappé, Choupo-Moting.”

Dans Le Parisien

“Le divorce semble inéluctable. Tout dépendra de l’offre finale de l’Atlético de Madrid, tranche Le Parisien. Le PSG espère entre 15 et 20M€ et économiser quelques mensualités du troisième plus gros salaire derrière Neymar et Mbappé car tout cela compte. Paris n’est pas obligé de le vendre mais peut y trouver finalement son intérêt, au moins économiquement. […] Mais une exfiltration lors du mercato d’hiver ne serait pas digne du souvenir que laisse déjà Cavani à Paris, qui l’adule. Cette sortie par la petite porte n’améliorerait pas la réputation du PSG. Autre écueil : Paris et l’Atlético peuvent se retrouver cette saison en Ligue des champions. Imaginer que l’attaquant élimine le PSG créerait un nouveau traumatisme. […] Le PSG a sondé le marché pour le remplacer, mais ses pistes mènent à des milieux offensifs plus qu’à des attaquants. La piste la plus explorée semble conduire à Lucas Paqueta. Un profil d’une trentaine de millions que le PSG possède déjà. Selon plusieurs médias anglais ou italiens, Paris a sondé Christian Eriksen, le Danois de Tottenham. Il devrait finalement s’engager dans les prochains jours pour l’Inter. Contraint par le fair-play financier, le PSG ne peut plus dépenser sans compter.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée