PSG 25 JANVIER 2020

Revue de presse PSG : Kurzawa contre De Sciglio, Marquinhos, remplaçants…

Vu et lu au sujet du PSG ce samedi 25 janvier 2020 dans la presse hexagonale.

En fin de contrat en juin au PSG, Layvin Kurzawa (27 ans) semblait se rapprocher d’Arsenal. Sauf que, comme le rapportent L’Équipe, Sky et Le Parisien, le PSG est en contact avec la Juventus afin de travailler sur un échange avec Mattia De Sciglio (27 ans, sous contrat jusqu’en 2022), latéral international italien polyvalent.

Dans L’Equipe et Le Parisien du jour

“Les discussions se sont accélérées ces dernières heures au point que Kurzawa prépare son départ, écrit L’Equipe. Un accord était proche d’être trouvé hier soir. Des éléments contractuels restaient toutefois à régler, tout comme l’éclaircissement de la nature de la blessure actuelle de De Sciglio (adducteurs). Cela empêcherait-il Kurzawa de rejoindre la Juve ? Ce n’est pas l’avis du joueur. Hier soir, auprès de certains de ses coéquipiers, Kurzawa, longtemps dans le viseur de l’Inter cet hiver, s’imaginait déjà arriver à Turin aujourd’hui. […] De Sciglio, barré par une concurrence forte (Danilo, Alex Sandro…), se savait depuis plusieurs mois dans l’obligation de quitter la Juve pour jouer davantage et postuler à une place dans la rotation italienne pour l’Euro. Ses représentants sont en discussion depuis de nombreux mois avec la direction sportive parisienne. Dans l’entourage de l’ancien Milanais, on confirmait hier soir des contacts avancés.”

“Plusieurs sources proches du dossier nous confirment ces discussions et que cet échange entre les deux défenseurs est « une possibilité », sans pour autant envisager une issue imminente”, tempère Le Parisien.

Dans Le Parisien du samedi 25 janvier 2020

Le Parisien se penche sur la blessure de Marquinhos (biceps fémoral). “Sa clé de voûte en péril, c’est tout l’édifice du PSG qui est menacé, à l’approche du duel contre Dortmund, écrit Le Parisien. Il n’y a pas une minute à perdre. Tout le paradoxe réside dans l’obligation de se hâter… lentement. La blessure dont souffre Marquinhos est la plus courante chez les footballeurs, elle est appelée couramment « claquage ». […] La difficulté pour Marquinhos sera de ne pas trop perdre le rythme de la compétition, comme l’a illustrée la passe difficile traversée par Gueye après sa blessure. L’autre enjeu est, évidemment, d’éviter une rechute. Le drame c’est si on reprend trop vite. Malgré l’urgence, Paris va devoir faire preuve de patience.”

On lit également que “Sarabia, Herrera, Diallo, Rico… sont des remplaçants modèles” car “ils acceptent pour l’instant sans broncher de se mettre au service du collectif. “Ils ont en commun d’être des mecs bien et simples, glisse-t-on au club. Ce sont des joueurs très professionnels qui ont toujours le sourire et n’affichent pas leurs états d’âme. On les sent impliqués”. Le staff technique, qui scrute à la loupe les données de performances de chaque joueur, se montre pour le moment très satisfait du rendement de son banc.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée