psg 10 janvier 2020

Revue de presse PSG : Monaco, Icardi, Marquinhos, pacte, infirmerie…

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 10 janvier 2020 dans la presse hexagonale.

La Ligue 1 “reprend ses droits ce week-end et se terminera en beauté dimanche (21h) avec un classique du championnat, PSG – Monaco, publie l’AFP. Cette saison encore, Paris semble intouchable. Son récital face à Saint-Etienne en est une nouvelle preuve. En face, l’AS Monaco de Wissam Ben Yedder a raté son début de saison (7e), malgré un effectif taillé pour jouer le podium, mais reste invaincu en L1 depuis cinq matchs.”

“Ce sera le premier gros test pour Robert Moreno, commente Nice Matin. L’entraîneur espagnol connaît un peu le PSG. En mars 2017, il officiait comme adjoint de Luis Enrique à l’occasion de la fameuse remontada du Barça contre le club français… Mais le PSG a bien changé, si l’on s’en tient par exemple à la démonstration collective mercredi soir avec notamment un triplé de l’Argentin Mauro Icardi ! […] Fin novembre, les Parisiens avaient été largement dominés dans le jeu par les Madrilènes, parvenant à ramener un nul heureux (2-2). Depuis lors, le PSG apparaît transfiguré, avec en plus un Neymar bien décidé à s’inscrire dans le collectif, sans écarts extra-sportifs. Monaco est prévenu. “Ils aiment avoir la possession et nous aussi” a insisté Robert Moreno. Cela promet un match ouvert et beaucoup d’enseignements pour le néo-coach, avant la 2e confrontation, mercredi !”

Le dessin de Soulcié dans L’Equipe

Mauro Icardi “dépasse les attentes placées en lui en enchaînant les bonnes performances et les buts. 70M€ pour un tel attaquant, c’est peu cher, juge L’Equipe. Son rendement et la guigne physique qui a gâché la première partie de saison de Cavani, lui ont permis de le supplanter dans la hiérarchie des attaquants et d’obtenir, en quelques mois seulement, déjà une belle cote de popularité. Icardi a été recruté par Leonardo sous forme d’un prêt avec une option d’achat estimée à 70M€. Contrairement à ce qu’un quotidien italien a avancé hier, dans son contrat parisien, Icardi ne dispose pas d’une clause lui permettant de revenir en Italie. C’est le PSG qui est maître du jeu, c’est-à-dire que lui seul décidera s’il lève ou non l’option.

Thomas Tuchel “peut compter sur deux défenseurs centraux de plus, rapporte le journal sportif. Thiago Silva s’est entraîné normalement hier, tout comme Presnel Kimpembe. Le premier pourrait toutefois faire l’impasse ce week-end, tandis que le second pourrait postuler. Enfin, Abdou Diallo s’est fait mal au dos en début de semaine et était en marge du groupe hier.”

Dans le Parisien du 10 janvier 2020

Mauro Icardi “transforme tout ce qu’il touche en but”, souligne Le Parisien. C’est “un joueur fantastique dans la surface, en termes de placement et de précision. Depuis sa signature au PSG, il a marqué toutes les 76 minutes sur la pelouse et tous les… 16 ballons touchés. A Paris, Icardi a marqué tous ses buts en une touche de balle (et donc sans contrôle), sauf un, en… deux touches. Une certaine idée de la lutte contre le gaspillage.”

Le quotidien francilien – qui reprend l’information de RMC quant à Marquinhos qui doit signer un nouveau contrat jusqu’en 2024 – évoque un “pacte” des “quatre fantastiques” car ils “se sont mis à effectuer des efforts défensifs qu’on ne leur connaissait pas. Visiblement, c’était la condition sine qua non pour qu’ils soient associés. À écouter les acteurs du jeu, la consigne a été entendue. Ils auraient décidé d’y remédier pour sauver un système dans lequel ils s’éclatent. Reste à savoir si cette nouvelle implication, convaincante face à Saint-Etienne ou Amiens, sera aussi efficiente lors d’un choc en Ligue des champions et notamment à Dortmund le 18 février prochain.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée