Rico : “C’est Leonardo qui décidera si je dois rester”

Après une titularisation face à Linas-Montlhéry (6-0) où il a notamment arrêté un penalty, Sergio Rico (26 ans) devrait enchaîner mercredi contre Saint-Étienne lors des quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Avant cela, l’Espagnol était en conférence de presse.

Son acclimatation ?

Sergio Rico : “En premier lieu, c’est un un honneur d’être ici dans ce club. Je suis très content d’avoir de la continuité. Ma situation d’être deuxième gardien est difficile, mais je suis content d’enchainer. Je travaille dur pour que le club et mes coéquipiers soient contents de moi. C’est une des plus grandes équipes du monde, en tant que joueur c’est un rêve d’être ici donc je voudrai rester. Tout le monde m’a bien traité. On est très content ma famille et moi d’être ici à Paris dans l’un des plus belle capitale du monde. C’est Leonardo qui décidera si je dois rester ou pas, j’ai encore un contrat avec Séville.

Les absences de Silva, Diallo ou Kimpembe ?

Sergio Rico : “L’effectif est incroyable, les remplaçants sont à 100%. On s’entraine pour ça, on a un objectif commun d’être tous au niveau. Il y a suffisamment de talent dans l’effectif.

Les différences des championnats et la concurrence avec Navas ?

Sergio Rico : “Les championnats sont différents. Il faut s’adapter donc c’est une superbe expérience. J‘apprends de Keylor et il apprend de moi. C’est quelqu’un de bien en tant que personne en plus d’être un des meilleurs gardiens du monde.

La situation de Cavani ?

SR : “Tous les joueurs de haut niveau veulent être titulaires. C’est un grand professionnel. Il faut savoir s’adapter. Les buts qu’il a marqué c’est mérité, il donne tout à l’entraînement et sur le terrain dès qu’il revêt ce maillot du PSG.

Ses progrès face à des attaquants extraordinaires

SR : “Je pense que mon niveau est en train de monter ici. Jouer contre des joueurs de haut niveau, c’est un rêve. Je citerais Cavani, Neymar Mbappé, Icardi qui me permettent de progresser.

Son avenir ?

SR : “Pour le moment, je suis concentré à aider l’équipe. La décision revient à Leonardo. Cela va se décider plus tard entre lui et mon agent. Je suis très heureux ici à Paris, j’espère aider le club et l’équipe à grandir. Je n’ai pas de scoop pour vous aujourd’hui (sourire).”

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée