Tuchel

Tuchel : “Neymar est le leader que l’on souhaite”

Demain soir, le PSG se déplace sur la pelouse du Moustoir pour y affronter le FC Lorient (Ligue 2) dans le cadre des 16es de finale de la Coupe de France. À la veille de cette rencontre, Thomas Tuchel s’est présenté en conférence de presse. Morceaux choisis.

Groupe

Thomas Tuchel : “Il y a trop d’absents. Cavani, Meunier, Aouchiche, Verratti, Bernat, Marquinhos, Kouassi et Kehrer ne sont pas là. Ils ont des petites choses mais ils ne peuvent pas être avec nous. Je n’aime pas ça. Il y a une semaine nous étions 25 joueurs à l’entraînement... Tout le monde a des petites blessures, on reste avec 16 joueurs et trois gardiens pour demain. Ça change beaucoup pour la préparation, on doit adapter la situation. Nous sommes forcés de faire avec les joueurs qui sont là. Ce n’est pas un problème de trouver un onze fort, nous serons forts demain mais je ne veux pas utiliser des joueurs un peu trop.

Faire jouer certains joueurs ?

Tuchel : “Pour l’attitude, on doit jouer avec celle pour gagner, j’en suis convaincu. On va changer un peu mais pas trop, on ne peut pas trop attendre des gars, c’est un match difficile contre une équipe très forte, un match à l’extérieur, Lorient n’a rien à perdre. On ne peut pas trop attendre des gars qui sont sur le terrain demain et qui peuvent manquer de rythme. Je veux qu’on soit attentifs dans les détails, que nous soyons sérieux. On peut gagner demain encore, mais ce n’est jamais facile quand on manque de rythme. Je ne suis pas un grand fan de changer beaucoup de joueurs. On doit attendre demain matin et décider demain matin.

Les buts sur corner ou coup-franc ?

Tuchel : “Nous sommes heureux avec l’effort défensif, j’espère garder cette qualité. On manque de buts offensivement, on a parlé de cette statistique. Je suis surpris, on a beaucoup de qualité. On manque un peu de grand joueur (par la taille), on a des joueurs qui sont forts de la tête. On n’a pas vraiment d’explication, c’est comme ça. On va trouver des solutions offensivement. On manque un peu de chance ou de détermination.

Cavani encore forfait ?

Tuchel : “Je suis inquiet avec chaque joueurs qui est blessé. Je veux avoir tout le monde sur le terrain. Il n’a pas grand chose, il a des problèmes au pubis, il ne se sent pas libre, on doit s’adapter. Il doit faire le traitement et on espère qu’il fera son retour très vite.

Kurzawa sur le départ ?

Tuchel : “On a besoin de lui. Je n’ai pas parlé avec lui d’un départ. On a Juan et Layvin pour un poste à gauche, ça doit être comme ça. Il a bien joué, il est là, il s’entraîne bien, c’est à lui de montrer qu’il est capable. Il a fait des bons matches. S’il est en bonne santé, il joue demain. Il est un joueur important à ce poste.

Polyvalence du groupe ?

Tuchel : “Je suis convaincu que plusieurs peuvent jouer à plusieurs postes, mais il faut qu’ils se sentent bien dans un poste et nous aider de la meilleure façon. Il y a beaucoup de mots pour parler de Neymar, il est super important, il travaille pour fermer les espaces. Il est le leader que l’on souhaite. C’est le défi de garder cet état d’esprit et cette manière de travail. C’est bien mais ce n’est que le début, on n’est qu’en janvier. Le foot est une affaire d’équipe. On attaque ensemble, on défend ensemble. Si on fait ça, on est une équipe dangereuse sinon une équipe normale.

Les frappes lointaines ?

Tuchel : “On fait beaucoup de buts, non ? Quelque fois il y a des occasions de frapper mais la probabilité de faire un but n’est pas haute à 20/25 mètres. Ça dépend du joueur, s’il a la qualité. Si on peut faire une autre occasion, je préfère qu’on cherche une autre solution et frapper dans la surface. Si on a le choix de frapper dans la surface ou l’extérieur, je préfère qu’on frappe dans la surface.

L’état de la pelouse à Lorient ?

Tuchel : “Je ne sais pas. J’ai vu à la télé que ce ne sera pas la qualité du Parc. Dans les Coupes, c’est comme ça, c’est très difficile. Nous sommes habitués, on n’attend pas trop, c’est normal, c’est un talent de s’adapter, c’est la Coupe de France ! J’espère que c’est une pelouse pour jouer et ne pas être blessé.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée