Vue d’Europe, les 4 fantastiques du PSG font peur

Cela fait un peu plus d’un mois que le Paris Saint-Germain semble avoir trouvé son système tactique. Depuis le début de la saison, Thomas Tuchel a longtemps cherché la bonne formule pour mettre ses joueurs dans les meilleures conditions. L’entraîneur allemand a tenté le 4-3-3, le 4-2-3-1 et enfin le 4-4-2. Ce système avec deux pointes devant permet d’aligner les 4 fantastiques : Angel Di Maria, Neymar Jr, Kylian Mbappé et Mauro Icardi.

Cette combinaison permet de ménager les égos et ces quatre éléments offensifs ont donné satisfaction dans l’envie et dans les replis défensifs, ce qui permet à l’équipe de ne pas être coupée en deux. Surtout, ce système a donné un nouvel élan et les résultats sont là. Selon le journal AS, les 4 fantastiques, comme ils sont désormais appelés, font peur à l’Europe du football.

La puissance offensive du club de la capitale donne des sueurs froides aux autres clubs du Vieux continent car depuis qu’ils sont alignés ensemble, le PSG n’a pas connu la défaite et n’a même pas concédé un match nul indique le média espagnol. Le PSG a un rouleau compresseur offensif qui a explosé lors des dernières sorties.”

Neymar, laissé tranquille par son corps et les blessures, peut exposer son meilleur visage, il rayonne dans ce système indique encore AS qui appuie son argumentaire avec les récents chiffres : 14 buts dont 13 par l’un des 4 fantastiques lors des trois derniers matches où ils ont été alignés ensemble (Saint-Étienne 4-0, 6-1 et Amiens 4-1), avec seulement deux pions encaissés. Et les quatre joueurs semblent être au meilleur de leur forme, dans les meilleures dispositions.

Cela se traduit par les prestations d’un Di Maria qui a déjà distribué 13 passes décisives depuis le début de cet exercice. Tout comme celles de Mbappé qui a inscrit 19 buts soit presque la moitié de ses 39 marqués la saison dernière. Et le Français s’est même offert un record avec au moins un but sur ses huit dernières sorties. Avec l’efficacité d’un Icardi (17 buts en 19 matches) et l’investissement d’un Neymar, le PSG semble intouchable dans cette formule. Les matches couperets de Ligue des champions en diront un peu plus sur la capacité des 4 fantastiques à rééditer ce genre de performances au plus haut niveau.

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée