Emery : “La remontada ? On a clairement été éliminés par des décisions d’arbitrage”

Le Paris Saint-Germain est à huit jours de retrouver la Ligue des Champions. Les Rouge & Bleu vont affronter le Borussia Dortmund au Sigduna Park (21h00) pour les huitièmes de la compétition. Les Parisiens qui sont sur 20 victoires sur les 22 derniers matches vont se déplacer en Allemagne avec le plein de confiance. À quelques jours de cette confrontation, l’ancien entraineur du PSG, Unai Emery a accordé une interview à l’hebdomadaire France Football. Dans les quelques extraits publiés sur leur site internet, l’Espagnol est revenu sur ses échecs en C1 et ses regrets avec le club de la capitale.

En huitièmes de finale contre Barcelone, nous faisons un match aller de très haut niveau (4-0, le 14 février). Et au retour, on se fait éliminer car le VAR n’existait pas encore (1-6, le 8 mars). On a clairement été éliminés par des décisions d’arbitrage. La seconde année, contre le Real Madrid, on s’incline devant une équipe (1-3, 1-2) qui signe un triplé historique. (…) Bilan : on a perdu la première fois sur des décisions arbitrales et la seconde contre le champion en titre et à venir.

Unai Emery – France Football (10 février 2020)

Toujours dans le même thème de la Coupe d’Europe, l’ancien coach d’Arsenal explique quelques uns de ses choix et notamment celui d’avoir écarté Thiago Silva lors de certains des gros matches joués.

Thiago Silva est un super joueur mais je voulais qu’il soit plus haut et je n’ai pas réussi à lui faire accepter cela. (…) Et cette caractéristique du jeu de Thiago Silva rejaillissait sur toute l’équipe qui, sous la pression, avait une tendance naturelle à reculer. Comme au Camp Nou, la saison précédente. Pourtant, je donnais la consigne de remonter. Mais ça n’a pas été entendu…

Unai Emery – France Football (10 février 2020)

Enfin dans cet extrait, Unai Emery est revenu sur sa relation avec Neymar Jr et ses discussions avec au moment de son arrivée à l’été 2017.

Ç’a été à moi d’expliquer en personne à ‘Ney’ que l’on allait faire l’équipe autour de lui. Avec un joueur aussi phénoménal, tu ne peux pas lui dire qu’il y a déjà une équipe et qu’il va devoir s’adapter. Tu dois faire l’équipe pour lui. Sinon, il ne vient pas, c’est certain.

Unai Emery – France Football (10 février 2020)

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée