L1

En hommage aux victimes de Furiani, plus aucun match ne sera joué le 5 mai

Le 5 mai 1992, le stade de Furiani a été la scène d’une catastrophe coûtant la vie à 18 personnes. En effet, à l’occasion du match de Coupe de France opposant Bastia à Marseille, une tribune haute s’est effondrée. Le bilan, lourd, faisant état de 18 morts, et de plus de 2300 blessés. Et en hommage à ces victimes, il ne devrait plus y avoir lieu de matches professionnels à cette date du 5 mai. L’assemblé générale a ainsi statué à ce sujet, nous indique RMC, et la proposition a été très largement adoptée : 85 pour, 1 abstention et 1 contre. C’est au tour du Sénat d’examiner la proposition.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée