UNFP

L’UNFP se mêle du conflit sur la date du choc de D1 Féminine PSG / Lyon

La date du choc entre le PSG et Lyon en D1 Fémininele 14 mars à 15h30fait beaucoup parler. Les dirigeants lyonnais souhaitent déplacer cette rencontre en levé de rideau du match PSG / Nice (15 mars 21 heures) afin d’offrir plus de temps de repos aux internationales des deux équipes. Dans un communiqué, l’UNFP a pris position dans ce dossier, expliquant penser en premier à la santé des joueuses, qui pour certaines disputeront un match aux États-Unis 48 heures avant le choc qui pourrait décider du titre de championne de France.

Le Communiqué de l’UNFP

Maintenir la rencontre au sommet de D1 Arkema, PSG / OL, à la date prévue par le calendrier – le samedi 14 mars -, c’est vraiment faire peu de cas de l’intégrité physique des joueuses de chacune des équipes, qui, 48 heures auparavant, disputeront à Dallas, États-Unis, la SheBelieves Cup. Cette affaire a déchaîné les passions, a fini par opposer frontalement les clubs, forcément. L’UNFP s’inquiète pour la santé des joueuses et estime qu’il n’est pas trop tard pour qu’une décision soit prise, qui protège les acteurs, satisfasse les clubs et préserve l’équité de la compétition.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée