Pancrate : “Ce qui est dommage c’est que quand les Parisiens veulent accélérer ils le font”

Hier, dans un match compliqué, le PSG s’est incliné sur la pelouse du Borussia Dortmund (2-1) lors du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Pour Fabrice Pancrate, les Parisiens s’en sortent bien et il a trouvé qu’ils étaient “dans leur petit train-train habituel avec la Ligue 1.

Paris s’en sort bien. Au retour, l’inquiétude viendra seulement si les Parisiens ne prennent pas conscience du niveau de la Ligue des champions. J’ai eu le sentiment qu’ils étaient dans leur petit train-train habituel avec la Ligue 1. Sur certaines phases de jeu, on avait l’impression qu’ils avaient oublié qu’ils étaient en huitième de finale, note l’ancien parisien (2004-2009) dans une interview accordée au Parisien. Et Dortmund, en revanche, a joué simple, à fond, juste. Ce qui est dommage c’est que quand les Parisiens veulent accélérer ils le font. Là ils ont commencé à chauffer un peu le jeu à la 65e. C’est tard ! Même avec l’avantage du but marqué à l’extérieur, il n’y a rien de garantie au retour, sauf si le PSG prend conscience de son potentiel quand il commence à accélérer. S’il joue tranquille, il connaîtra encore une désillusion. 

À propos Guillaume De Freitas