Pour Rondeau, “le PSG aura toutes les armes en main pour prouver qu’il n’a rien à craindre” au sujet du fair-play financier

Ça a été la bombe d’hier, L’UEFA a décidé de sanctionner Manchester City pour non-respect du fair-play financier. Le club anglais a été exclu des compétitions européennes pour les deux prochaines saisons. Le club mancunien a décidé de faire appel de cette sanction auprès du TAS. Pierre Rondeau, spécialiste de l’économie du sport à RMC Sport, met en parallèle la situation de City et celle du PSG.

On soupçonnait que des entreprises qataries avaient signé des contrats avec le PSG d’une valeur plus importante que celle du marché. Manchester City, c’est différent. Ce serait directement le président qui aurait donné de l’argent à une société-écran émiratie, laquelle aurait versé indirectement l’argent au club. Ce qui est totalement interdit. […] Si le TAS décrète que Manchester City est blanchi ou non coupable, c’est la fin du fair-play financier“, estime Rondeau.

Pierre Rondeau conclut en expliquant que le PSG ne devrait pas subir la même sanction que Manchester City, les Rouge & Bleu auront “toutes les armes en main pour prouver qu’il n’a rien à craindre.”

Le PSG a été capable et l’a montré ces derniers mois une formidable puissance économique. […] On sait aussi que la Ligue 1 voir ses droits TV augmenter, tout comme la Ligue des champions, donc le PSG aura toutes les armes en main pour prouver qu’il n’a rien à craindre.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée