PSG 10 février 2020

Revue de presse PSG : Lyon, Di Maria, Cavani, Leonardo, notes…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce lundi 10 février 2020, lendemain de victoire 4-2 contre Lyon.

“Les Parisiens se sont fait peur, mais le PSG s’est finalement défait de l’OL, commente l’AFP. Privés de Neymar, mais aussi des défenseurs Thiago Silva, Abdou Diallo, Marquinhos et Juan Bernat, les Parisiens ont affiché une nervosité inquiétante sur les attaques lyonnaises. Mais les champions de France en titre peuvent compter sur un potentiel offensif ébouriffant. Portés par un Di Maria impressionnant de facilité, les Parisiens ont fait vivre un calvaire à l’arrière-garde lyonnaise. Les Parisiens sont plus que jamais leaders avec 12 points d’avance sur leur dauphin marseillais. De leur côté, les Lyonnais pointent à 8 longueurs de la troisième place.”

“Si les Lyonnais ont entretenu le suspense en revenant de 3-0 à 3-2 et en manquant par Dembélé l’occasion d’égaliser, le PSG s’est logiquement imposé (4-2), juge Le Progrès. Même privé de Neymar, le PSG a réussi à venir à bout d’une équipe lyonnaise qui n’était pas de taille à le contrarier sur la durée du match.”

L’Equipe du 10 février 2020

“Même si Lyon a pu rêver à sa remontada pendant dix minutes, la différence de niveau avec Paris était trop grande, estime L’Equipe. Personne ne peut affirmer avec certitude que le PSG se qualifiera pour les quarts de finale de la Ligue des champions, mais il a négocié d’impeccable manière l’approche de cette première étape, en 2020, et entrepris ce qu’il fallait pour se présenter à Dortmund, dans huit jours, dans les meilleures dispositions. Le Borussia sera sans doute un adversaire plus féroce que l’OL, mais les deux équipes présentent au moins un point commun : elles multiplient les journées portes ouvertes. Avec le casting offensif des Parisiens et un Di Maria aussi fort, cela ne fait pas souvent un pli. En tout cas, hier, cela n’en a pas fait. […] Cavani a clos le score peu après son entrée en jeu. Son départ raté vers l’Atlético est derrière lui. La performance d’Icardi, de nouveau peu en vue hier, ajoutée à l’attitude conquérante de Cavani, laisse à penser que ce dernier a encore une carte à jouer.”

Les notes des joueurs du PSG dans Le Parisien : Navas : 4. Meunier : 6. Kehrer : 6. Kimpembe : 3. Kurzawa : 6. Di Maria : 7. Gueye : 5. Verratti : 6. Draxler : 5. Mbappé : 6. Icardi : 4,5. 

Les notes des joueurs du PSG dans L’Equipe : Navas : 4. Meunier : 5. Kehrer : 5. Kimpembe : 3. Kurzawa : 5. Di Maria : 8. Gueye : 6. Verratti : 5. Draxler : 4. Mbappé : 7. Icardi : 3.

Le Parisien du 10 février 2020

“Au terme d’un match mouvementé, marqué par un nouveau et inquiétant passage à vide, le PSG s’est imposé, résume Le Parisien. C’est donc une semaine où Paris aura mené 2-0 à Nantes puis 3-0 contre Lyon en réussissant à inquiéter, à se faire peur et à laisser finalement quelques doutes. Les deux fois, le PSG a fini par s’imposer. Mais faut-il se réjouir de 6 points qui ne traduisent pas des contenus sereins ? Non, il y a des trous d’air dans cette équipe, une façon de se saborder ou de se faire en partie hara-kiri qui interpelle. Presque un an après l’effondrement de Manchester United, rien n’a vraiment changé en fait. Il n’y aura donc jamais de bon ou de mauvais tirage de Ligue des champions pour lui tant qu’il n’a pas réglé son problème mental, son caractère friable d’une grande équipe de stars au talent surnaturel capable de se muer en formation de petits garçons apeurés par les cris du loup.”

C’est justement ce genre de commentaires sur le groupe et l’équipe du PSG que Leonardo a dénoncé au micro de Canal+ hier soir. “Il faut arrêter la négativité”, a martelé Leonardo, remarque le quotidien francilien. Reste que son exercice d’exorciste témoigne des fantômes qui escortent le PSG à l’heure où les joutes européennes pointent le bout de leur nez. […] Il s’agit pour le PSG de resserrer les rangs et de faire front. Leonardo en bon capitaine a montré, hier, le chemin à suivre.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters