PSG 1er février 2020

Revue de presse PSG : Montpellier, Delort, Neymar, Cavani, Miami, Can…

Vu et lu au sujet du PSG ce samedi 1er février 2020 – jour de match au Parc des Princes contre Montpellier (17h35) – dans la presse hexagonale.

PSG / Montpellier

“Onze buts sur ses dix dernières apparitions, et huit passes décisives : Neymar est dans sa meilleure forme, publie l’AFP. La superstar du PSG, reposée en milieu de semaine, revient au combat contre Montpellier, qui reste sur une série de trois victoires de suite en L1 et commence à rêver d’Europe (4e, 33 pts). Un week-end particulier pour lui : le Brésilien fête son anniversaire demain à Paris – avec un peu d’avance, il n’aura 28 ans que le 5 février.”

“Retrouvailles entre amis”, titre ironiquement le Midi Libre car “le match aller face à Paris, Montpellier l’a toujours en travers de la gorge. Et pas seulement à cause de la défaite. Le retour aux vestiaires avait été l’occasion pour Andy Delort de remettre à sa place Neymar. […] Deux mois après s’être accroché avec Neymar, le Sétois devrait être attendu par les Parisiens. […] Thiago Silva, Marquinhos, Dagba ou encore Bernat sont forfaits, Kouassi et Diallo incertains et la défense probable (Meunier, Kehrer, Kimpembe, Kurzawa) laisse entrevoir des failles. À Delort d’en profiter. Pour boucler la boucle.”

L’Equipe du 1er février 2020

“Les retrouvailles s’annoncent chaudes, confirme L’Equipe. Andy Delort n’a rien fait pour apaiser les tensions nées à l’aller avec Neymar, que l’attaquant avait accusé de chambrer et d’insulter. Il en a remis une couche en ciblant aussi Paredes. […] Les Montpelliérains ne veulent surtout pas se faire chambrer et marcher dessus cet après-midi. Tout le monde se retrouvera tout à l’heure et l’atmosphère promet d’être assez tendue.

“Depuis le match aller à Montpellier où il avait souffert, le PSG a défini son style et ses principes. Maintenant qu’il connaît son effectif jusqu’à la fin de la saison, il lui faut entretenir son écrasante dynamique, malgré les absences“, explique Le Parisien qui se demande quel accueil aura Edinson Cavani aujourd’hui de la part du public. Information importante dans le quotidien francilien : “Les statistiques prouvent que le PSG ne bénéficie d’aucun privilège particulier dans les décisions arbitrales.”

Revue de presse

Mercato

Leonardo, “a indiqué vendredi que le club “n’a eu d’accord avec personne” et qu’Edinson Cavani est “disponible pour le reste de la saison”, lit-on également via l’AFP. Quant au Borussia Dortmund, “futur adversaire de Paris en Ligue des Champions, il s’est renforcé lors du dernier jour du mercato. Le BVB a enregistré le prêt payant du milieu de terrain Emre Can (Juventus) avec un achat obligatoire de 25M€.”

L’Inter Miami, “franchise de MLS, dont Beckham est l’un des propriétaires, est prête à faire de gros efforts pour Cavani, qui préférerait pour l’instant rester en Europe au moins deux saisons, explique L’Equipe. Mais la nouvelle franchise a besoin de frapper un gros coup pour lancer son projet. Et l’Uruguayen affiche le bon profil pour un Championnat où les vedettes sud-américaines et latinos ont la cote. Les premières négociations auraient tourné autour de 11M€ brut par saison, grâce aux dérogations prévues par la Ligue nord-américaine. Ça reste loin des attentes du Matador. Une nouvelle proposition pourrait toutefois tomber au printemps, après le début de la saison régulière, en février.”

“En matière de transferts, Paris entend désormais montrer qu’une transaction ne peut se réaliser qu’à ses conditions et non sous la contrainte. Neymar cet été et Cavani cet hiver en ont fait les frais, juge Le Parisien. Finalement, en obligeant Neymar et Cavani à oublier leurs envies d’ailleurs, Paris se renforce.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée