Revue de presse PSG : Neymar, Marquinhos, Kimpembe, Tuchel, Cavani…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce mercredi 12 février 2020, jour de match contre Dijon. Un match que manquera Verratti Marquinhos, Kimpembe, Dagba, Diallo et Neymar. Mais Thiago Silva et Juan Bernat devraient, eux, faire leurs retours dans le groupe.

Le Parisien de ce mercredi

Neymar ne montera pas dans l’avion qui mènera le PSG à Dijon ce mercredi. […] Cette nouvelle absence suscite néanmoins quelques interrogations “, rapporte le Parisien. “Depuis jeudi dernier, il semble participer aux séances sans gêne significative, ni véritable crainte du contact. Le fait qu’il ne soit pas encore invité à reprendre la compétition près d’une semaine après sa reprise ressemble davantage à un principe de précaution qu’à une blessure persistante.” Le quotidien francilien explique également que la question de sa présence à Amiens pourra aussi se poser. “Seule certitude (pour le match à Amiens samedi 17h30), Tuchel sera alors confronté à un choix cornélien : remettre sa star dans le rythme après deux semaines sans compétition ou la laisser sous cloche en la protégeant jusqu’au jour J.

Dans Le Parisien, il est aussi question des autres blessés, nottament Marquinhos et Presnel Kimpembe. “Si les cas de Verratti, victime d’un coup face à Lyon, et de Gueye ménagé […] inspirent peu d’inquiétudes, c’est moins vrai pour Marquinhos et Kimpembe.” Le quotidien régional indique que Marqui est dans les temps dans son programme de retourcomme prévu, il va tester la résistance de sa cuisse, samedi, au stade de la Licorne.” Mais sa titularisation contre Dortmund est encore incertainele manque de compétition pourrait l’handicaper” surtout s’il joue au milieu de terrain. Le Parisien conclut en expliquant que Presnel Kimpembe, “souffre en effet d’une contracture à l’ischio-jambier“. Il doit observer un repos de 8 jours, il est donc incertain pour le match contre le BVB.

Dans le Parisien, il est aussi question de Thomas Tuchel et “son casse-tête” avant Dortmund, la gestion de son groupe. Avant que la liste des blessés ne s’allonge, Thomas Tuchel avait un plan pour les matches à Dijon et Amiens. “Aligner face à Dijon l’équipe la plus proche possible de Dortmund, les doublures à Amiens“. Malgré les absences de Verratti, Marquinhos et les autres, ses plans ne devraient pas changer.

Dans l’Equipe de ce mercredi 12 févier

Dans l’Equipe, il est question d’Edinson Cavani, qui a relancé les discussions sur la place en attaque au côté de Mbappé pour le match contre Dortmund. Le quotidien sportif liste les points qui pourraient pousser Thomas Tuchel à décider de titulariser El Matador contre les Allemands mais si elle est “encore improbable“. Premier point, sa science sur les coups de pied arrêtés et ses déviations au premier poteau sur corner. “Il ne faudra pas négliger cet aspect face à Dortmund. Le Borussia a montré beaucoup de carences sur phases arrêtées. […]La mobilité de Cavani sera aussi très utile pour Neymar. Dans sa position reculée, le Brésilien n’aime rien de moins que de lancer des flèches. Cavani peut en être une“, explique le quotidien sportif. Il est aussi question du côté défenseur d’El Matador. Il est enfin question de son expérience en Ligue des Champions, 61 matches (35 buts) comparé aux 12 matches de Mauro Icardi (5 buts). “Dans un contexte brûlant du Signal Iduna Park, l’expérience du Matador ne serait pas négligeable“, conclut l’Equipe.

À propos Guillaume De Freitas