Revue de presse PSG : Tuchel et ses chantiers, match retour, Neymar…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce vendredi 21 février 2020. Il est toujours question du match retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions au Parc des Princes (11 mars).

Dans le Parisien du jour

Dans Le Parisien, il est question des chantiers de Thomas Tuchel durant les trois semaines avant Dortmund. Premier point, le système de jeu et le retour au 4-4-2. “C’est le système dans lequel Paris évolue depuis début décembre et dans lequel il semble avoir pris ses marques […] puisqu’il faut gagner, 1-0 ou par deux buts d’écart, ce schéma semble le plus adapté. C’est celui dans lequel Mbappé est le plus à l’aise avec Icardi à ses côtés voire Sarabia.” Deuxième point, qui pour remplacer Thomas Meunier, suspendu pour le match retour ? Thilo Kehrer semble tenir la corde devant Colin Dagba, spécialiste du poste, qui “pourrait avoir repris d’ici le 11 mars après sa blessure au genou, mais qui sera trop juste, question rythme.” Et le match aller a montré que ce n’était pas une bonne idée d’aligner des joueurs en manque de compétition, observe le quotidien francilien. Quant au milieu de terrain, avec l’absence de Marco Verratti, “c’est l’inconnu explique le quotidien. “Il existe plusieurs solutions pour accompagner Marquinhos, que Tuchel préfère dans ce secteur. Gueye, Paredes, Herrera et Draxler peuvent chacun remplacer Verratti si Paris revient au 4-4-2.Mais aucune solution n’est complètement satisfaisante estime Le Parisien. Enfin troisième et dernier point “retrouver une âme.”[…] “Les joueurs veulent se qualifier et ils le feront d’abord pour eux avant de penser à Tuchel.

Dans l’Equipe de ce vendredi 21 février 2020

Dans L’Equipe, il est question de Neymar et de la déclaration de Lionel Messi :il a hâte de revenir au FC Barcelone“. Une déclaration qui est “plus le désir de la Pulga que celui du Brésilien, en stand-by sur son avenir“, explique le quotidien sportif. Le média sportif – qui cite les proches du numéro 10 parisien – explique qu’il a “appris avec surprise l’interview de son acolyte”, mais que tout ce qu’il a dit était faux.

Selon son entourage, Neymar ne pense pas à un départ, et il ne pense même pas à son avenir du tout. Fidèle à l’état d’esprit qui est le sien depuis septembre, il ne veut se concentrer que sur le football, avec la Ligue des champions en objectif n°1, et ne commencera pas à réfléchir à sa situation avant l’issue de la campagne européenne“, explique L’Equipe. […] L’une des raisons qui met un stop à cette possibilité de retour en Catalogne, “les relations entre le board catalan et le clan Neymar qui sont actuellement exécrables. […] À ce jour, ses proches n’écartent aucun scénario, y compris une prolongation […] qui n’est toutefois ni dans les tuyaux ni la priorité du côté de Doha.”

Toujours dans le journal sportif, on trouve un sujet sur Thomas Tuchel, qui “manque de soutien de sa direction. Les dernières semaines, laissent à penser que son management, loin d’être parfait par ailleurs, a été entravé par plusieurs circonstances, que Tuchel est apparu prisonnier de certains contextes politique“. Lors de la défaite contre Dortmund, beaucoup ont reproché à Thomas Tuchel de n’avoir effectué qu’un changement.Dans un monde idéal, il aurait dû sortir Mbappé, décevant“, mais après la sortie polémique du numéro 7 parisien contre Montpellier et toutes les histoires que cela a engendrée, cela a sûrement pesé dans son choix, même si “cette hypothèse ne lui a, sans doute, même pas effleuré l’esprit.Tuchel ne s’est pas senti soutenu dans un autre sujet, Neymar. Il savait que le Brésilien n’avait plus de douleur et qu’il aurait pu faire son retour face à Dijon (12 février). Mais “dans le conflit latent qu’il l’oppose au staff médical depuis le début de la saison, il s’est incliné et Leonardo n’est pas venu à sa rescousse.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée