Riolo Kurzawa

Riolo : “Quand les joueurs sont bousculés, ils n’ont pas de réaction”

Le PSG retrouvait la Ligue des champions hier soir face au Borussia Dortmund. Mais les Parisiens ont une nouvelle fois déçu dans le contenu lors d’un match à élimination directe. Malgré la défaite face au BVB (2-1), le club de la capitale garde une chance de qualification pour son match retour au Parc des Princes le 11 mars prochain. Dans l’After de RMC Sport, Daniel Riolo estime que la Ligue 1 est l’obstacle principal du PSG pour franchir ce plafond de verre en C1.

“Pourquoi l’état d’esprit n’était pas là dès ce mardi soir ? Pourquoi tu n’as pas eu l’esprit de combat ? Pourquoi les trois de devant ont été aussi fantomatiques ? Il y a eu dix entraîneurs qui se sont succédés et l’état d’esprit a toujours été le même. Avec Laurent Blanc à City, tu fais un non-match (défaite 0-1), tu as disparu mentalement. Avec Emery, on n’en parle même pas. Et l’année dernière avec Tuchel, la même (…) Mais qu’on se mette dans la tête une bonne fois pour toute, la Ligue 1 ne prépare pas pour la Ligue des champions. C’est un handicap absolu. Quand les joueurs sont bousculés, ils n’ont pas de réaction. La pression et le mental sont dans ces matches à élimination directe. Dans les matches de poules, tu peux te reprendre, mais quand le couteau est sous la gorge, c’est là que tu vois les hommes.”

À propos Murvin Armoogum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée