Caïazzo

Bernard Caïazzo est “très inquiet” pour le football français

La France confinée, la Ligue 1 suspendue, le football est à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre. Et c’est une situation dramatique pour le football français qui ne sait pas quand pourront reprendre ses activités. La situation actuelle inquiète particulièrement Bernard Caïazzo, le président du directoire de l’AS Saint-Étienne et président du syndicat de clubs du championnat. En effet, le dirigeant estime que le manque à gagner sur le volet financier est énorme pour les clubs français et estime que le Championnat ne reprendra qu’en juin.

Il faut à tout prix finir le championnat. Quitte à terminer l’exercice en juillet-août, et reprendre dans la foulée. Actuellement, l’ensemble des clubs perd environ 250 millions d’euros par mois. Et on ne pourra pas jouer tant que la courbe ne sera pas inversée. C’est à dire en juillet-août, au mieux le 15 juin, estime Caïazzo dans un entretien accordé à France Bleu Loire. Je suis très, très, très inquiet pour tous les clubs. Sans aides de l’État, d’ici six mois, c’est la moitié des clubs pro qui dépose le bilan. Les cinq grands championnats européens ont déjà perdu quatre milliards d’euros, le championnat français entre 500 à 600 millions.

À propos Redaction