Di Meco

Di Meco : “Ginola ? Si je l’avais malmené, je pouvais faire le fier… Il avait tout”

Ce dimanche 22 mars, le PSG devait se déplacer sur le terrain de l’Olympique de Marseille. Malheureusement, du fait de la pandémie de Coronavirus qui immobilise toute la France, le championnat est suspendu. Cela n’a pas empêché le journal L’Equipe de donner la parole à Éric Di Meco. L’ancien latéral gauche de l’Olympique de Marseille, qui officie aujourd’hui comme consultant pour RMC, s’est livré sur les Classiques. L’occasion pour lui d’évoquer un joueur assez particulier, David Ginola.

Ginola ? Le lundi, si je l’avais malmené, je pouvais faire le fier. Il était technique, costaud, il avait tout. Il ne se planquait pas, il pleurait un peu à l’arbitre mais il ne partait pas en courant. (…) Quand on jouait au Parc j’étais plus tranquille parce qu’il jouait du côté de la tribune présidentielle, je ne l’avais qu’une mi-temps. Au Vélodrome, je l’avais les deux mi-temps.

À propos Redaction