Vincent Duluc PSG

Duluc : “Il faut rendre hommage aux Parisiens qui ont su être à la hauteur de l’événement”

Le PSG s’est qualifié en costaud mercredi soir aux dépens du Borussia Dortmund (2-0) dans le calme d’un Parc des Princes vide mais avec une âme et son écho venu depuis l’extérieur de l’enceinte. Le 20 mars prochain, date programmée du tirage des quarts de finale de l’UEFA Champions League, le PSG saura face à qui s’écrit le reste de l’histoire. En attendant, il faut savoir savourer. Car même L’Equipe, sous la plume de Vincent Duluc, rend hommage aux Parisiens ce matin.

“Ces images nous auront fait du bien, commente le journaliste dans l’édito du jour de L’Equipe. Ce n’était pas un match normal mais c’était un vrai match, et il faut ici rendre hommage à la manière dont les Parisiens ont su être à la hauteur de l’événement, de tout ce qui l’entourait et de tout ce qui l’avait précédé. Sans doute est-on prêt à tout quand on vit en ménage avec la poisse et le rebondissement, mais cette étape franchie, même inséparable d’un contexte sans précédent qui relativise chaque accomplissement, est une victoire d’envergure. L’histoire, sur le terrain, n’a pas réellement menacé de mal finir : dans le silence, à 2-0, Dortmund n’a pas pu ajouter la peur au danger, ou pas suffisamment, et c’était peut-être, d’ailleurs, parce que le public n’était pas là, et que les Parisiens n’ont pas vu dans les tribunes le reflet de leur propre trouille. On a bien vu, à ce moment-là, que le PSG ne faisait pas tout bien, qu’il n’était pas équipé collectivement pour garder le ballon et toute sa maîtrise, comme s’il envisageait le foot à une seule vitesse. Mais il est en quarts de finale en ces jours qu’il faut considérer l’un après l’autre : Paris a obtenu son visa pour l’aventure, mais on ne sait pas encore laquelle.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée