Herrera sur la réduction des salaires : “Nous devons être cohérents avec la situation mondiale”

Incertain avant le huitième de finale retour de Ligue des champions face au Borussia Dortmund – remporté 2 à 0 par le PSG – Kylian Mbappé avait débuté sur le banc avant de faire son entrée à l’heure de jeu. Et pour cause, l’international français était victime d’une angine carabinée. De son côté, le PSG avait décidé de faire un test à son attaquant afin de savoir s’il était atteint du Coronavirus Covid-19. Un test qui s’est révélé négatif. Dans une interview accordée à l’émission “El Larguero” de la Cadena SER, le milieu de terrain des Rouge et Bleu – Ander Herrera – est revenu sur cet épisode.

“Il se sentait mal deux jours avant la rencontre face à Dortmund. Le week-end précédent, Neymar avait organisé un repas avec le groupe afin d’être ensemble et de gagner le match. Et moi j’étais assis tout au long du repas à côté de Mbappé. Quand il a été testé pour le coronavirus, j’étais plus effrayé que lui.”

Dans cet entretien, l’international espagnol de 30 ans est également revenu sur la situation sanitaire actuelle. Il a notamment été questionné sur la réduction des salaires imposée par de nombreux clubs européens. “Je pense que le football doit continuer. Je pense que le football pourrait être bon pour la société. Pas de vacances pour les footballeurs ? Ce n’est pas un problème (…) Une réduction de salaire ? Nous devons être cohérents avec la situation mondiale et la situation du football. Si les choses sont raisonnables, bien sûr, nous arriverions à un accord (…) Bien que je pense que nous sommes actuellement en chômage (technique ou partiel) et que nous ne générons pas de revenus pour nos clubs, nous allons récupérer ce mois et demi pendant nos vacances, disons que cela revient au même.” a déclaré Ander Herrera, dans des propos rapportés par Marca.

À propos Murvin Armoogum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée