eca-football

L’ECA continue de travailler sur la baisse des salaires et la réorganisation du calendrier

L’Association des clubs européens (ECA) s’est réunie lundi en visioconférence, elle se réunira de nouveau vendredi. La crise est là à cause d’un coronavirus qui bloque la société dans toutes ses strates. Cela vaut pour le football même si ce n’est pas la priorité, bien évidemment. Lundi, deux grandes questions étaient à l’ordre du jour de l’ECA : la réduction possible des salaires des joueurs et la réorganisation du calendrier.

En ce qui concerne la baisse des salaires, il n’est pas possible d’appliquer une mesure universelle à tous les clubs, les cas étant différents. Il n’y aura donc pas de norme générale, mais plutôt une recommandation de l’ECA. On a vu que le Bayern Munich allait baisser, en accord avec les joueurs, les salaires de 20% durant cette période de crise sanitaire. “Quoi qu’il en soit, les clubs devront s’asseoir et négocier avec les différents syndicats de joueurs, regroupés sous l’association FIFPRO”, explique AS sur le sujet. Concernant le calendrier, les clubs sont d’accord sur un point : reprendre le plus vite possible et aller au bout des compétitions en cours. Evidemment, la décision étant entre les mains des autorités, les clubs sont partis pour jouer au delà du 30 juin. Ce qui pose la question des footballeurs en fin de contrat. Les membres de l’ECA cherchent donc des moyens de prolonger provisoirement ces contrats là. Demain, comme le rapporte ESPN, la réunion du conseil d’administration visera à avancer sur ces points mais aussi à déterminer la ligne directrice face à la FIFA. Pour rappel, Nasser Al-Khelaïfi est un des deux représentants de l’ECA au Comité exécutif de l’UEFA.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée