Nasser al-Khelaifi

Les charges contre al-Khelaïfi pourraient rapidement être abandonnées

L’horizon s’éclaircit pour Nasser al-Khelaïfi. D’ “accusé de corruption”, le dirigeant qatarien est passé le 20 février dernier à “instigateur à la gestion déloyale”. L’évolution était déjà très positive. Nasser al-Khelaïfi pourrait maintenant être totalement mis hors de cause par la justice suisse dans le dossier Valcke-Fifa. C’est ce que rapporte leparisien.fr. “Les charges encore retenues contre lui devraient en effet être abandonnées à la suite des sanctions décidées à l’encontre de Michael Lauber, procureur général de la Confédération, rapporte le média. Pris en flagrant délit de mensonge, c’est l’ensemble de son action dans le cadre de l’enquête de la Fifa qui est remis en cause.” Preuve de cette éclaircie judiciaire pour NAK en Suisse, Aleksander Ceferin, président de l’UEFA, a soutenu officiellement celui qui est membre du comité exécutif de l’instance européenne de football. Reste à régler les poursuites en France concernant les Mondiaux d’athlétisme 2017. Des accusations qui “ne reposent sur rien” selon l’avocat de Nasser al-Khelaïfi.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée