Maturana : “Si la situation ne s’améliore pas, les clubs vont devoir se dire que ça va être une saison blanche…”

Le Paris Saint-Germain et le football dans son ensemble sont en pause. La propagation du coronavirus fait que de nombreux pays, dont la France, sont en plein confinement. Ce mardi, l’Euro et la Copa America ont été décalés d’un an, tandis que la finale de la Ligue des Champions pourrait elle se jouer le 27 juin prochain. Mais selon l’évolution de l’épidémie, l’organisation de tous ces événements serait susceptible de se complexifier.
C’est ce que considère le rédacteur en chef du mensuel So Foot, Pierre Maturana.

“Ce qui est sûr c’est qu’on ne va pas rejouer au football demain matin. Si vous jouez au football, il va falloir que les joueurs s’entrainent de nouveau et qu’ils reprennent du rythme. Il va falloir qu’il y ait donc un temps de reprise. Ensuite il va falloir se dire qu’en deux mois, si on reprend avec de la chance au mois de mai, qu’on va jouer 11 journées ! Ce qui est énorme ! Si en plus là-dedans il va falloir caler la Ligue des Champions, tu ne vas pas t’en sortir… Ça va être hyper dur ! Si la situation ne s’améliore pas voire s’aggrave, les clubs vont être obligés de se dire que ça va être une saison blanche…”

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée