Mbappé n’a pas eu de traitement de faveur pour son test de dépistage du Coronavirus assure son avocate

Quelques jours avant le huitième de finale retour de Ligue des Champions contre le Borussia Dortmund, Kylian Mbappé a été victime d’une angine carabinée. Une maladie qui l’a rendu incertain jusqu’à la dernière minute, l’obligeant même à débuter la rencontre la plus importante de la saison parisienne sur le banc. L’attaquant (21 ans) avait même été testé pour savoir s’il était atteint du Coronavirus. Un test qui avait été négatif. Un dépistage qui n’a pas plus à tout le monde, certain estimant que le numéro 7 parisien avait obtenu un traitement de faveur. Mais pour Mediapart, son avocate – Me Delphine Verheydena tenu à mettre fin à toute polémique. “C’est le service médical du club qui a poussé le joueur à faire un test à cause d’une persistance de fièvre dans la nuit. Il présentait également des signes cliniques d’angine“. Un test réalisé “dans le respect des règles imposées par les autorités de santé et par l’intermédiaire de l’Hôpital américain.” “Je ne crois pas du tout qu’il ait pensé bénéficier d’un traitement de faveur“, conclut Me Delphine Verheyden.

À propos Guillaume De Freitas