quillot-lfp

Quillot : “Dès l’instant où le championnat est suspendu, il faut qu’il reprenne et il faut qu’il s’achève”

Dans un premier annoncé à huis clos jusqu’au 15 avril, la Ligue 1 est finalement suspendue jusqu’à nouvel ordre dès ce vendredi comme la LFP l’a indiqué dans un communiqué publié ce matin. Dans une conférence de presse ce vendredi midi, Didier Quillot, directeur général de la Ligue, a fait savoir qu’il n’était pas question que la Ligue 1 ne reprenne pas.

Dès l’instant où le championnat est suspendu, il faut qu’il reprenne et il faut qu’il s’achève. Pour cela il faut, premièrement, voir l’évolution des risques sanitaires, deuxièmement voir la libération éventuelle de dates que serait amené à faire l’UEFA, certains d’entre-vous l’ont fait en évoquant, avec un point d’interrogation sur l’Euro, c’est évident que c’est cela dont on parle quand il s’agit d’évoquer la libération des dates”, explique le directeur général. “S’adapter c’est prendre compte des risques sanitaires et tenir compte du calendrier après les décisions de l’UEFA. Nous, notre championnat est suspendu, il n’est pas arrêté et donc il reprendra et s’achèvera.”

Quillot indique également que la LFP sera partie prenante mardi au rendez-vous programmé par l’UEFA. “Nous participerons à la réunion de l’UEFA le 17 mars, à l’issue de laquelle nous ferons un nouveau conseil d’administration pour rendre compte des décisions qui ont été prises par l’UEFA et nous déciderons de la suite des événements. C’est pour ça que, la question de jusqu’à nouvel ordre, est à comprendre jusqu’aux prochaines décisions, en particulier compte tenu des décisions de l’instance européenne.”

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée