PSG 25 mars 2020

Revue de presse PSG : al-Khelaïfi, solidarité, baisse des salaires, Cavani…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce mercredi 25 mars 2020.

En Allemagne, les joueurs de clubs comme le FC Bayern ont accepté des baisses de salaire pour aider leur employeur confronté à la crise sanitaire liée au Covid-19, rapporte des médias outre-Rhin. Chez le champion d’Allemagne, on parle de 20 %, explique Bild. Au Bayern, la masse salariale représentait la saison dernière 336,2M€ sur un chiffre d’affaires de 750,5M€. De la même manière, le président al-Khelaïfi souhaite une baisse des salaires, rapporte L’Equipe. “Alors qu’on ne sait pas encore si le PSG va décider de mettre ses salariés, et notamment ses joueurs, en chômage partiel, Nasser al-Khelaïfi a livré son sentiment lundi, lors du bureau téléphonique de la Ligue. Il s’est dit favorable à une baisse des salaires. Ce poste constitue pour les clubs le gros des dépenses. Au PSG, en 2018-2019, ce chiffre, pour l’ensemble des employés, s’était établi à 371M€ sur un budget total de 637 M€.

“En quelques heures, le football français est passé du grand déchirement à la proclamation d’un consensus”, écrit le journal sportif en référence au comité de pilotage à sept têtes qui a heurté certains acteurs (voir ici). “Le casting a heurté les clubs plus modestes, et a accentué les querelles d’ego en l’absence de Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la LFP. À l’origine, elle y figurait pourtant, mais certains présidents, dont Nasser al-Khelaïfi, ont jugé qu’il n’y avait pas de raison qu’il y ait deux représentants de la Ligue et un seul de la Fédération. […] La dissolution du comité de pilotage, dont elle était exclue, offre une petite victoire à Nathalie Boy de la Tour, qui en avait besoin.

On trouve également dans L’Equipe le troisième volet des aventures d’Edinson Cavani à Paris. Un Matador devenu “l’idole des supporters parisiens, devant Ibrahimovic, Neymar, Mbappé ou Verratti.” Et son frère et agent confie : “Je ne sais pas de quoi l’avenir d’Edi sera fait. Je sais, en revanche, qu’il est aujourd’hui très heureux ici et que, le jour où il devra partir, il y aura des larmes. Beaucoup de larmes.” Des deux côtés.

Dans Le Parisien on souligne que le PSG donne 100.000 euros au Secours populaire en première ligne dans cette période de crise sanitaire (voir ici). Cela “pour aider les personnes les plus vulnérables”. Le journal francilien rappelle qu’au sein du PSG, Julian Draxler et Thilo Kehrer “ont effectué un don commun d’un million d’euros dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Dans l’entourage du club, le CUP poursuit également ses maraudes d’aide aux sans- abri malgré la mise en place du confinement.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée