PSG 24 mars 2020

Revue de presse PSG : “cabinet fantôme”, salaires, chômage partiel, Cavani…

Vu et lu au sujet du PSG de mardi 24 mars 2020 dans la presse hexagonale.

“Depuis plusieurs jours, le football français se livre à une guéguerre dont il a le secret. En cause : le comité de pilotage mis en place pour gérer la situation liée à la pandémie (calendrier, conséquences économiques…), écrit L’Equipe. Dans cette structure avaient été cooptés Le Graët (FFF), Quillot (LFP), Aulas (OL), al-Khelaïfi (PSG), Eyraud (OM), Caïazzo (Première Ligue) et Michy (UCPF). Cette composition, avec les gros bras de la L1 sans Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la LFP, a très vite mis le feu aux poudres. “Le comité de pilotage de crise a été constitué avec une approche démocratique et une limitation à sept membres pour bien travailler, expliquait le coprésident de l’ASSE dans un e-mail aux présidents de club. Et, pour représenter la Ligue, nous avons dû voter entre Didier (Quillot, le DG exécutif de la LFP) et Nathalie. Vu les relations de Didier avec les grandes Ligues européennes, le choix s’est porté sur lui avec mission de rapporter à Nathalie toutes les décisions que nous prendrons. Nous sommes dans une bataille pour sauver notre football et comme Nasser (al-Khelaïfi) l’a dit, nous devons oublier la politique et les ego et travailler. La première réunion du Comité aura lieu demain lundi à 14h.” […] Claude Michy annonçait, hier, une demi-heure avant sa tenue : “Je n’y serai pas. Je représente tous les autres clubs et je ne vais pas participer à cette réunion.” Le ton était donné. Dans foulée, la Ligue réunissait en urgence son bureau élargi pour tenter de dénouer cet imbroglio tragi-comique. En clair, le comité de pilotage imaginé par certains est mort-né.

Les joueurs du PSG prochainement au chômage partiel ? Ils “sont encore payés normalement, mais l’option de l’activité partielle est à l’étude”, rapporte le journal sportif qui continue a retracer le parcours d’Edinson Cavani à Paris. “D’abord utilisé sur le côté d’un 4-3-3 par Laurent Blanc, il a été placé en pointe après le départ d’Ibrahimovic, en 2016. Son efficacité a presque doublé, se souvient Damien Degorre. Après l’apogée sous Emery, l’éclipse progressive face au duo Neymar-Mbappé et à la défiance de Tuchel.”

Top 20 de salaires en Ligue 1 – France Football

Du côté de France Football on parle revenus et salaires annuels des footballeurs et entraîneurs. Lionel Messi est n°1 avec 131M€ de revenus dont un salaire annuel de 86,9M€. Deuxième, Cristiano Ronaldo (118M€ dont 57,5M€ en salaires). Troisième, Neymar Jr (95M€ dont 48,9M€ en salaires). Suivent loin de ce trio infernal Gareth Bale (38.7) Antoine Griezmann (38.5), Eden Hazard (35), Andres Iniesta (34), Raheem Sterling (33,8), Robert Lewandowski (29), et Kylian Mbappé, dixième avec 27.6M€ de revenus (dont 21.2M€ en salaires). Thomas Tuchel (8,5M€) pointe lui en 18e position des entraîneurs à des années-lumière de Diego Simeone (40,5M€).

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée