PSG 30 mars 2020

Revue de presse PSG : Di Maria, Navas, jusqu’à 215M€ de manque à gagner…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce lundi 30 mars 2020.

“Pour passer le cap de la crise des recettes qui les frappe, les clubs français envisagent un emprunt collectif massif, rapporte L’Equipe. Ce type d’emprunt peut être garanti à hauteur de 90 % par la Banque publique d’investissement.”

L’Equipe affirme qu’avec la crise sanitaire et économique, le PSG peut avoir un manque à gagner jusqu’à la hauteur de 215M€ dans le pire des scénarios, sur l’ensemble de son activité. “Outre la baisse de ses droits télé, ses recettes issues de la C1 seront moindres aussi. Si cette saison ne devait pas reprendre, ou si les cinq derniers matches de L1 restant à disputer au Parc des Princes (hors C1) devaient l’être à huis clos, les pertes “revenus jours de match” seraient de presque 30M€, estime Arnaud Hermant. Mais il y a un autre poste où il risque de ne pas pouvoir non plus atteindre ses objectifs : le mercato d’été. […] Enfin, les activités annexes se déroulant au Parc des Princes (séminaires, visites du stade dans le cadre de la PSG Expérience) sont aussi mises en sommeil et impacteront les finances du club.” Mais pas d’inquiétude à avoir grâce au Qatar qui fait que “les dirigeants peuvent largement surmonter cette crise et même en profiter avec leur surface financière dans un contexte propice aux opportunités.”

Le journal sportif commente le départ de Keylor Navas, avec sa famille, au Costa Rica, vendredi dernier : “Au PSG, le retour au pays de certains salariés est accepté. “ On ne peut pas empêcher les gens d’opter pour cette solution. Chacun est libre, c’est un choix personnel qui peut répondre à des volontés intimes. Emmanuel Macron a bien dit qu’il était normal que les Français qui sont à l’étranger veuillent rentrer en France. C’est donc normal que cela fonctionne aussi dans le sens inverse ”, confie-t-on au PSG. Les joueurs ne sont pas les seuls au club à avoir fait ce choix. Au moins un membre du staff de Tuchel a rejoint l’Allemagne, le temps du confinement. Des salariés du siège non français en ont fait de même.”

Dans Le Parisien, on trouve un Angel Di Maria qui vivrait mal le confinement durant cette crise sanitaire. Car le Fideo a déclaré à une radio : Nous ne sommes sortis qu’une fois pour aller au supermarché. Nous restons à la maison pour ne pas l’attraper. Nous avons de très jeunes filles. La situation est effrayante. C’est complètement fou.” Et le journal francilien ajoute qu’il “se détend comme il peut. Il apprend la cuisine, aidé par sa moitié.” Avant d’évoquer Marco Verratti. “Hier, il a vécu une petite mésaventure, se retrouvant coincé dans l’ascenseur de son immeuble, si l’on en juge sa story sur ses réseaux sociaux. La séquence le montre confiné avec deux autres personnes dans l’élévateur. L’Italien garde le sourire au moment de filmer l’incident, avant de pouvoir en sortir quelques instants plus tard.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée