PSG 26 mars 2020

Revue de presse PSG : donations, ultras, Tuchel, Accambray…

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce jeudi 26 mars 2020, les actions de lutte contre la pandémie de Covid-19 menées par les Rouge & Bleu.

“Mardi, et à l’image de Lyon, le PSG a fait une donation de 100.000€ au Secours Populaire pour venir en aide aux enfants, personnes âgées et sans domicile fixe, ainsi qu’aux médecins de l’association, rappelle L’Equipe. “Nous travaillons depuis plusieurs jours sur des projets de levées de fonds que nous allons bientôt mettre en place”, précise Sabrina Delannoy, la directrice adjointe de la Fondation PSG. Le club va également prêter l’image de ses joueurs et notamment de ses stars, pour soutenir l’OMS dans sa lutte contre la propagation du coronavirus. […] Les scènes de liesse devant le Parc des Princes en marge de PSG-Dortmund, quand une foule compacte de milliers de supporters fêtait la qualification, semblent aujourd’hui bien loin. C’était il y a 15 jours seulement. Le pays n’avait pas encore pris la mesure de la crise sanitaire et la Préfecture avait autorisé le rassemblement. Le CUP avait déployé une banderole “Notre seul virus, c’est le Paris-SG” dans le stade vide. Depuis, le CUP a rappelé sur les réseaux sociaux l’importance d’adopter les gestes barrières et de rester chez soi, lancé sa propre cagnotte et déployé, comme de nombreux autres groupes, une banderole de soutien aux soignants, devant l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.” Pendant ce temps, Thomas Tuchel “a choisi de ne pas quitter Paris afin de pouvoir s’adapter à toutes les possibilités, et il se projette avec son staff sur les quinze prochains jours.”

L’ancien arrière gauche du PSG, William Accambray (31 ans), joue lui toujours avec son club biélorusse du Meshkov Brest, “loin de toutes les mesures de confinement”, remarque Le Parisien. “Pour moi, la vie est la même, rien n’a changé dans mon quotidien, avoue l’ancien handballeur du PSG. Ce n’est que lorsque je regarde les infos que j’ai l’impression d’être dans un film. Ici, il y a quelques cas, mais aucune communication autour de l’épidémie. […] Ici, le climat général n’est vraiment pas à l’inquiétude. Et puis je suis payé pour faire mon boulot, tant que les autorités ne prennent aucune mesure drastique, je continue à aller bosser.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée