PSG 4 mars 2020

Revue de presse PSG : Lyon, Icardi, Silva, Mbappé, JO, huis-clos…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce mercredi 4 mars 2020, jour de match à Lyon comptant pour les demi-finales de la Coupe de France.

“Une semaine avant la réception de Dortmund, Paris s’offre un test niveau Ligue des champions, publie l’AFP. Quel meilleur adversaire possible qu’un club capable de faire tomber le champion d’Italie sur la scène européenne pour préparer le match le plus important de sa saison ? Suspendu contre Dijon après son carton rouge reçu face à Bordeaux, Neymar va enfin pouvoir se remettre dans le rythme avant le grand rendez-vous du 11 mars.”

L’Equipe du 4 mars 2020

L’idée d’une répétition générale sera atténuée par la suspension de Kimpembe, et par l’éventuelle utilisation de Verratti et de Meunier, qui seront suspendus mercredi prochain, commente L’Equipe, mais Paris ne peut pas se contenter d’un dernier galop comme un petit trot. Il a une force et une intensité à établir, ou à confirmer. […] Thiago Silva, lui, continue de soigner sa cuisse droite et ne fait pas le déplacement dans le Rhône, mais il reste candidat pour mercredi. Il a en effet repris la course lundi et sa blessure évolue bien. En défense centrale, Tuchel pourrait ce soir associer Kouassi et Diallo.

“L’époque où Icardi était LA bonne affaire n’est pas si lointaine et pourtant, elle paraît déjà à des années-lumière, lance le journal sportif. Cavani revient en odeur de sainteté, le voilà voué à un horizon plus sombre, plus lourd, qui pèse comme un couvercle.” Et ce n’est pas tout, car dans L’Equipe il est aussi question de Jeux Olympiques : “Le PSG a écrit à la FFF pour lui indiquer que ses joueurs, dont Mbappé, ne seraient pas libérés pour les JO, qui ne correspondent pas à des dates FIFA. Diallo et Dagba figuraient eux aussi dans la préliste de 80 noms. Le PSG a également envoyé un courrier similaire à la Fédération espagnole, qui avait préconvoqué Herrera, Bernat et Sarabia. Pour Neymar, qui a exprimé son souhait de disputer les Jeux, la Fédération brésilienne n’a envoyé à ce jour aucune demande formelle au PSG. Mais si elle arrivait, la réponse des dirigeants parisiens serait probablement la même. […] De son côté, l’association des clubs européens (ECA) envisagerait de publier un communiqué pour s’opposer à la sélection des joueurs pour le tournoi des JO de Tokyo.”

“A la FFF, on comprend les enjeux et les raisons évoquées par PSG, commente Le Parisien. Reste à savoir comment et si Mbappé réagira, en interne comme en externe. Le refus du PSG étant dévoilé à une période où les discussions autour de l’avenir du joueur s’intensifient.

Dans Le Parisien du 4 mars 2020

Le Parisien parle de “huis clos qui fait trembler Paris” dans la perspective du PSG/BVB. “La possibilité d’interdire le public est étudiée très sérieusement et concrètement afin de prendre une décision la plus rapide possible. Et si  le PSG a communiqué hier pour “confirmer, qu’à ce stade, le match se déroulera dans des conditions normales” ce sont bien les autorités sanitaires et gouvernementales qui auront le dernier mot. La perspective d’un stade vide est donc une idée à laquelle il faut sérieusement se préparer.

En attendant le choc continental, “Neymar a 180 minutes pour revivre”, explique le journal francilien en référence aux matches contre Lyon et Strasbourg. “Reste juste à Tuchel à trouver la bonne formule pour ramener son crack au top en l’espace d’une petite semaine.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée