PSG 31 mars 2020

Revue de presse PSG : Mbappé, Rai, Icardi, reprise…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 31 mars 2020 dans la presse hexagonale.

“Les clubs attendent le feu vert des autorités — pas avant début mai ? — afin de relancer les entraînements collectifs. Mais ce n’est pas si simple, notamment sur le plan physique, observe Le Parisien. Une reprise progressive, comme l’a fait Dortmund hier, par petits groupes, pourrait être une solution. “La situation sanitaire en Allemagne n’a rien à voir avec la nôtre en France, donc ce n’est pas comparable, considère Nicolas Girard, préparateur physique du PFC. Et je ne vois pas pourquoi, nous sportifs, aurions un traitement différent de la population avec un confinement partiel. Le plus important à prendre en compte, c’est d’abord la santé des joueurs. Bien sûr, avec le virus, mais aussi en pensant à la suite, donc en évitant de les jeter au feu avec une préparation réduite.”

Le journal francilien s’intéresse à l’imbroglio Maxi Lopez – Wanda Nara – Mauro Icardi. Car la compagne du footballeur du PSG a eu trois enfants avec le joueur de Crotone avant d’en avoir deux avec Maurito. Et le premier a fait savoir publiquement qu’il était furieux de voir sa progéniture en Lombardie… “Je voudrais savoir pour quelle raison tu brises la quarantaine d’une pandémie mondiale, dans laquelle tout le monde est prié de ne pas sortir et exposes nos enfants à un voyage vers un autre pays ?, demande-t-il avec colère sur Twitter. Que se passe-t-il dans ta tête en ces moments où la chose la plus sacrée que tu as au monde devrait être la santé de nos enfants ?” Si Wanda Nara n’a pas encore répondu à son ex, c’est Mauro Icardi qui est monté au créneau en répondant à ses fans, toujours sur les réseaux sociaux. Il précise : “évidemment, nous respectons les mesures de sécurité imposées par l’Etat, et nous faisons toujours attention à la santé de chaque membre de ma famille.”

Dans L’Equipe on trouve un Kylian Mbappé qui aurait récemment “saisi la justice après avoir vu son image et son nom utilisés, à son insu, pour vanter les mérites d’investissements, plus que douteux, dans des cryptomonnaies. […] Les auteurs de ces arnaques à l’investissement opèrent depuis des call-centers, basés principalement en Israël, confie un spécialiste de la lutte contre ces escroqueries. Ils ont recours à des sociétés qui permettent de produire des numéros de téléphone qui correspondent à des numéros d’appel du pays dans lequel vous vous trouvez. L’illusion est parfaite.” Après avoir été mis en confiance par un placement initial sur lequel l’épargnant réalise une petite plus-value, il est incité à miser plus gros. C’est là que le piège se referme.

LE DESSIN DE SOULCIE DANS L’EQUIPE

France Football propose un top 30 des Brésiliens qui ont marqué le Championnat de France, et le numéro 1, c’est Rai. “Il bruine sur le Parc des Princes ce 25 avril 1998, Rai tangue devant la tribune Auteuil et pleure. Des sanglots venus du tréfonds, lit-on. Le capitaine du PSG a roulé son maillot bleu et rouge avec le 10 dans le dos, il l’utilise pour enfouir son visage. Il finira à genoux, prosterné pour marquer sa gratitude au peuple de Paris qui ne le verra plus jamais dans sa « maison » comme il dit. « Allez Rai ! Allez Rai ! / Où tu es, nous sommes là / Tu ne seras jamais seul / Car nous deux, c’est pour la vie… Rai ! Rai ! Rai ! », reprend le stade. […] Quelle autre icône du PSG a vécu un hommage aussi opératique  ? Dalheb, Susic, Fernandez, Ginola, Ronaldinho, Pauleta, Ibrahimovic… Aucune  !”

Dans ce classement, outre Rai premier, les supporters du PSG auront le plaisir de voir les noms de Neymar qui est 3e, Ronaldinho 6e, Thiago Silva 7e, Marquinhos 9e, Ricardo 10e, Valdo 13e, Nenê 14e, Maxwell 17e, Leonardo 19e et Lucas 30e.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée