psg 15 mars 2020

Revue de presse PSG : Neymar, Ligue 1, Ligue des champions…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 15 mars 2020 dans la presse hexagonale… le tunnel qui touche le sport comme la société à cause de la crise sanitaire provoquée par la pandémie de covid-19.

Et cette question : que faire si la Ligue 1 ne pouvait aller à son terme ? “Alors que tous les présidents de club pourraient bien prêcher pour leur paroisse — et c’est de bonne guerre —, la solution proposée par Aulas (saison blanche) ne semble pas ravir les acteurs du foot tricolore, écrit Le Parisien. Clore cette saison sans attribution de titre ni relégation ne semble pas être dans l’idée de la présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour. “On a beaucoup de semaines devant nous, la possibilité de faire jouer plusieurs matchs par semaine.” La réunion de crise prévue par l’UEFA mardi et les décisions qui en découleront pourraient bien conditionner la suite de la saison, alors qu’un report d’un an de l’Euro permettrait de boucler les championnats et la Ligue des champions en juin.”

“À peine la Ligue 1 suspendue, Aulas propose d’annuler la saison, pour maintenir la place de Lyon en Ligue des champions. Derrière la ficelle, énorme, se cache un vrai débat, juge L’Equipe. Autant la Ligue des champions pourrait toujours trouver dix jours pour un tournoi final, surtout dans un été sans trêve, autant il serait difficile d’assurer la continuité des Championnats nationaux. […] Si le jeu ne pouvait pas reprendre à temps, il y a trois solutions majeures : geler le classement, l’établir à mi-Championnat, par exemple, ou annuler complètement la saison. […] Mais l’idée, quand même, est qu’une saison sans récompense ni sanction sportive, alors que plus de 75% des matches ont eu lieu, serait la négation du jeu et de son esprit. […] Aulas partirait de loin pour convaincre la majorité : au PSG, qui serait privé du titre de champion que personne ne lui conteste vraiment, on a d’abord cru à une blague.

“Longtemps au centre des critiques pour ses envies de départ, ses blessures ou son attitude, Neymar est en passe de réussir sa nouvelle opération séduction auprès du public, lit-on sur le site du Parisien. Certains des supporters les plus rancuniers ont nuancé leur discours. […] “Neymar, le voir là, après tout ce qui s’est passé, c’est une image forte, convient le président du CUP. On avait besoin de cette communion, de cette union, c’était important.” La glace est plus que brisée de part et d’autre. Dans l’entourage du n°10, on ne cache pas son bonheur, expliquant d’ailleurs ses chaudes larmes par la décompression liée au fait qu’il voulait absolument réussir avec le PSG. A son cercle, il diffuse d’ailleurs sa conviction qu’il est décidé à se donner à 200%. L’espoir d’une relation apaisée avec les fans est d’autant plus vif, selon un proche, que plus il se sent aimé, meilleur il est. Une raison, sans doute, pour laquelle il a convié la plupart de ses partenaires à célébrer la qualification, en compagnie d’amis, à son domicile mercredi soir. Un vrai leader sur toute la ligne.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée