PSG 29 mars 2020

Revue de presse PSG : traites, TV, crise, contrats, solidarité…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce dimanche 29 mars 2020, toujours en période de crise sanitaire liée au Covid-19 et de confinement.

“Confinés et à l’arrêt forcé, les sportifs ne peuvent donner de leur temps pour aider. Alors, ils sont de plus en plus nombreux à offrir leur argent, constate Le Parisien. Parmi les dernières vedettes à avoir fait un geste, on peut citer Kylian Mbappé. Vendredi, la Fondation Abbé Pierre annonçait qu’il lui avait fait “un très gros don”. Cela va permettre de lancer des actions de première urgence.”

DANS LE PARISIEN DU 29 MARS 2020

“Alors que Canal+ refuse de verser sa prochaine échéance de 110M€ prévue le 5 avril, les clubs s’inquiètent d’un prochain mercato atone, écrit Le Parisien. Dans un premier temps, la LFP, aidée par quelques dirigeants influents du football français, va tenter d’infléchir la position de Canal+. L’idée est de parler d’une seule voix. Le but ? Que la chaîne règle au moins le prorata dû en fonction des matchs retransmis avant l’interruption décidée le 13 mars. 43M€ sont en jeu. Il s’agirait d’un moindre mal. […] La saison dernière, 19 clubs de L1 sur 20 ont équilibré leurs comptes grâce au trading, c’est-à-dire la vente de joueurs. Or, qui peut dire à quoi ressemblera le prochain mercato et ni, accessoirement, quand il se tiendra ? […] Certains dirigeants de club le confient en privé : à ce stade, ils n’excluent pas un dépôt de bilan quand la saison s’achèvera.”

Canal Plus “qui a stoppé ses versements, met la LFP en grande difficulté, confirme L’Equipe. Plusieurs présidents de club rappellent que la Ligue a autorisé Canal+ et beIN Sports à rediffuser gracieusement des matches durant la suspension de ses compétitions. Et n’est pas payée en retour. […] Reste maintenant à savoir quelle va être l’attitude de beIN Sports, qui doit payer, de son côté, 42M€, toujours le 5 avril. Dans les réunions, Nasser al-Khelaïfi a été interrogé sur les intentions de beIN Sports, dont il est évidemment très proche puisqu’il est président de beIN Media Group. Il ne s’est pas avancé, répondant seulement qu’il était président du PSG. Cette échéance du 5 avril devait normalement bénéficier en priorité aux grands clubs, car c’est la part relative à la “notoriété” qui est en jeu. Ainsi, le PSG était censé récolter 17M€, l’OM devait encaisser 14, l’OL 12, Saint-Étienne 10, Monaco 8, Bordeaux 7… La prochaine traite, d’un total de 140M€, est prévue le 5 juin, et rien ne dit – loin de là – qu’elle sera totalement réglée.”

“La période actuelle de confinement a forcé les stars du foot à s’adapte à un quotidien de reclus. Chacun tente de garder le moral et la forme, observe le journal sportif. Au Brésil, Neymar s’est fait remarquer en publiant une photo de groupe sur un terrain de beach-volley, au mépris des règles de distanciation sociale.

INSTAGRAM NEYMAR

Il est aussi question contrats de qui s’achèvent le 30 juin 2020… “La FIFA comme la LFP planchent déjà sur la question malgré un cadre juridique complexe, lit-on. Il semble très compliqué d’envisager des prolongations automatiques.  On se dirige vers des signatures individuelles d’avenants aux contrats. Le contrat de travail, c’est entre un individu et une entreprise. […] Cela pourrait également fortement perturber le marché des joueurs qui arrivent à la fin de leur cursus de formation“(Aouchiche, Kouassi par exemple pour le PSG, ndlr).

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée