Alain Roche PSG

Roche : “C’est fou la vitesse à laquelle le paysage a changé pour Tuchel”

Depuis quelques jours la donne est claire, on voit dans la presse la tête de Thomas Tuchel sur le billot, prête à être coupée en cas d’élimination mercredi contre le Borussia Dortmund. Cela même si elle ne roulerait qu’en fin de saison, comme avec Laurent Blanc ou Unai Emery, ses prédécesseurs sur le banc du PSG. Autant dire que le technicien allemand a épuisé son capital confiance et que celui-ci ne retrouvera force et vigueur qu’avec des résultats positifs sur la scène européenne. Quoi qu’il en soit, Alain Roche, consultant pour Canal Plus, est bluffé par le retournement de situation au sujet de Thomas Tuchel.

C’est fou la vitesse à laquelle le paysage a changé. Tuchel était un peu l’élu, le choix du prince, arrivé à Paris avec cette image extrêmement moderne, bon en communication, polyglotte, des idées sur le jeu, beaucoup de réactivité tactique, etc. De plus, les résultats étaient impressionnants au début, rappelle l’ancien directeur sportif et défenseur du PSG dans France Football. Mais l’échec face à Manchester a tout changé car, derrière, il a donné le sentiment de perdre la main sur son groupe et les événements. L’arrivée de Leonardo répond à ça. Je ne vois pas ce retour comme le signe d’un doute de Doha sur Tuchel, sans quoi ils n’auraient pas hésité à le virer, comme avec Kombouaré et Blanc. Je vois Leonardo comme celui qui accompagne le coach, qui permet qu’il n’ait pas à tout gérer, tout commenter, tout assumer, comme ce fut parfois le cas l’an passé. Maintenant, Tuchel n’est pas dupe de sa situation, il sait que Leo peut avoir une autre sensibilité sur le choix de l’entraîneur. De toute façon, je pense que l’Allemand ne restera pas.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée