PSG 27 MARS 2019

Souviens-toi… le 27 mars 2019 et le blues du PSG

En cette période de crise sanitaire liée au Covid-19 et de confinement, le temps suspend son vol. Cela est valable pour le sport, le football, le PSG. L’actualité s’écrit en pointillés. Et si on faisait un bond en arrière d’une année pour voir où en était le PSG, ou plutôt ce qui se disait dans la revue de presse du 27 mars 2019… L’occasion de constater que tout va décidément très vite, et que tout ne se vérifie pas !

Les Parisiennes se préparaient à affronter Chelsea à Jean-Bouin, avec le soutien des Ultras, après avoir été battues 2-0 lors des quarts de finale de l’UEFA Women’s Champions League. On le sait, le scénario sera cruel avec un 2-1 synonyme d’élimination face au Blues en toute fin de match. Chez les hommes, on était dans l’énième affaire Rabiot placardisé dans un PSG toujours en état de choc après l’élimination contre Manchester United. Chacun se souvient de l’attitude du joueur, avec le like, la soirée malvenue… Autre motif de joie pour les Rouge & Bleu il y a un an, l’affaire dite du “fichage ethnique” au PSG, dans son recrutement des jeunes.

Il y a un an, le Paris Saint-Germain avait vraiment le blues. Alors il était question de mercato pour tourner la page l’été suivant. On ne parlait pas de Leonardo mais des pistes d‘Antero Henrique. A Benfica par exemple… “Le PSG suit de très près Florentino Luis“, écrivait Le Parisien. Rayon mercato toujours, le journal francilien se penchait sur les Bleus. Au sujet d’Antoine Griezmann, on pouvait lire : “Le Barça en rêve, le PSG reste à l’affût en cas de départ de Cavani.” Et sur Raphael Varane : “Il demeure l’un des meilleurs défenseurs au monde, et son transfert est estimé à 80 M€, une somme dont disposent les cinq ou six clubs potentiellement capables de l’accueillir, des deux Manchester au PSG, en passant par la Juventus.” Bref, le ressenti d’un jour n’est pas la réalité du lendemain. La preuve.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée