non ultras

45 groupes d’Ultras en France disent “non” à une reprise prématurée

Non. 45 groupes d’Ultras en France – dont le Collectif Ultras Paris – se sont unis pour dire “non” à une reprise prématurée des matches de Ligue 1 et de Ligue 2 par le biais d’un communiqué de presse commun. Les ultras estiment qu’il est urgent d’attendre alors que la Ligue de football professionnelle (LFP) travaille sur différents scénarios (qui peuvent comprendre des matches à huis clos) afin de sauver aussi économiquement les clubs. “Ce football se meurt de n’être pas capable de voir plus loin qu’un exercice budgétaire, qu’une fenêtre de transfert ou qu’un contrat de retransmission télévisuelle”, juge le collectif. “Il n’est pas envisageable que le football reprenne prématurément […]. Il reprendra en temps voulu, quand les conditions sanitaires et sociales seront réunies”.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée