Dave-Appadoo

Appadoo : “La phrase d’al-Khelaïfi, elle est bateau pour moi”

“Il faut arrêter les comportements égoïstes. Là, il n’y a pas de grands, moyens ou petits clubs comme je peux l’entendre parfois où on veut nous opposer au lieu de nous réunir. Ce n’est qu’ensemble que l’on pourra gagner.” C’est de cette manière que le président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, a appelé à l’union via RMC Sport. Car il en va de la survie du football français en cette période de crise sanitaire et par rebond économique.

Cette déclaration, le journaliste de France Football Dave Appadoo ne lui accorde pas plus d’intérêt que cela, d’autant plus que le président du PSG ne peut incarner à ses yeux le football français. C’était sur la chaîne L’Equipe. “Les intérêts sont trop divergents. Et puis le PSG est un club hors-sol en Ligue 1. Etre une incarnation, il faudrait le vouloir, il ne faut pas avoir dix mille casquettes, c’est quasiment un job à plein temps. D’ailleurs je ne vois pas qui aujourd’hui pourrait incarner le football français. On voit bien au gré de cette crise qu’il y a eu des réunions avec différents petits groupes. Cela indique que tout le monde n’a pas les mêmes intérêts. Et c’est compréhensible puisque tout le monde n’a pas les mêmes économies. Alors se mettre d’accord derrière un projet commun… la phrase de Nasser al-Khelaïfi, elle est “bateau” pour moi. Elle a le mérite d’exister mais je ne sais pas ce qu’il y a derrière. On entend des voix éparses. Chacun explique sa réalité, sa vision des choses.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters