Cazarre

Cazarre : “Peu de chance de voir Al-Thani sauter du haut de son building de désespoir”

Fort d’avoir pour propriétaire QSI, le PSG n’a pas à trembler économiquement. Si le Qatar est touché économiquement dans un système globalisé, il reste un Etat-nation fort. Le Paris Saint-Germain fait donc office d’exception dans le panorama du football français. C’est ce que Julien Cazarre a souhaité souligner en cette période de confinement et d’incertitudes quant à l’avenir.

“Si on enlève le PSG, l’OM n’a pas perdu un Clasico depuis plus de dix ans selon Rudi Garcia et serait leader de la L1 selon Villas-Boas, mais ça n’est pas là où je voulais en venir. Si on enlève le PSG, je crois qu’on peut dire que les 19 autres clubs de Ligue 1 sont économiquement dans une merde noire. Vous allez me dire : “Ben si, j’ai lu que le PSG lui aussi… blablabla. ” Oui, enfin, vous êtes bien gentil, c’est pas la crise de 1929 là, et y’a peu de chance de voir Tamim Al-Thani sauter du haut de son building de désespoir (sauf si le quart de finale du PSG est annulé à cause du virus… Là, il saute avec Nasser, main dans la main)”, commente Cazarre dans le France Football en kiosque. “La raison est simple : Canal+ a décidé de ne pas casquer 110M€. […] Mais le foot français est le seul spectacle où l’on te fait payer le tarif du Cirque du Soleil pour aller voir un punk à chiens cracheur de feu devant la gare Matabiau.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée