Courbis

Courbis : “S’il y a des problèmes entre la fin de la L1, la C1 et le redémarrage, ce n’est pas grave !”

Lundi le président de la République s’adressera à la nation. Le confinement devrait être prolongé. Le football français attend cette allocution pour effectuer de nouvelles projections en termes de calendrier, mais pas uniquement. C’est toute une économie qui est en jeu. Hier, le proactif bureau de la Ligue s’est basé sur une fin de la Ligue 1 le 25 juillet et un début de la saison 2020/21 le 23 août (voir ici). Un laps de temps très réduit. D’autant plus que la Champions League pourrait occuper le PSG en août. D’où une collision potentielle entre fin de saison et redémarrage. Mais pour Rolland Courbis, cela n’a pas d’importance, seule importe la situation sanitaire.

“Un mois seulement entre la fin du Championnat et la reprise ? Et alors ! S’il faut en passer par là… on est dans une situation jamais vue. Les joueurs changeront leurs habitudes pour continuer à faire leur métier. On ne va pas pleurer parce que les joueurs ont seulement huit jours de vacances ! Parce que ça voudra dire que le virus a été battu, a commenté Coach Courbis sur RMC. On fera ce qu’on pourra. Prions pour qu’on termine ce Championnat. Après s’il y a des problèmes entre la fin de la L1, la Champions League et le redémarrage, ce n’est pas grave ! C’est même le moins grave.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée