mercato

Débat – Quelles seront les conséquences sur le marché des transferts ?

Une fin des compétitions en juillet-août, des vacances plus ou moins longues selon les performances européennes des clubs, un marché des transferts ouvert en septembre et au delà, une reprise courant octobre… la crise sanitaire liée au Covid-19 provoque un flou général et ce scénario devient possible.

Quelles seront les conséquences sur le marché des transferts ? L’économie étant une dynamique, on peut supposer que celle du football va entrer dans une spirale vicieuse. On peut imaginer que les volumes de transferts et les montants vont largement s’effondrer. En 2019, les flux avaient représenté 7.3 milliards d’euros. 2020 n’aura rien à voir. Le trading devenant morose, des finances de clubs seront menacées. Les plus fragiles vendront au rabais pour espérer équilibrer leurs comptes, voudront réduire le nombre de joueurs sous contrat, souhaiteront miser sur la formation, les cours seront donc clairement à la baisse d’autant plus que nombre de joueurs vendables explosera. Beaucoup d’offres peu de demandes, les cours vont à priori s’écrouler et des opportunités existeront chez ceux qui auront encore une trésorerie ou les reins pour emprunter et investir. Autre élément, les salaires proposés auront du mal à être à la hausse, de quoi figer les effectifs. Bref, on peut supposer un gros grippage sur le marché des transferts. Qu’en pensez-vous ? A vos claviers !

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée